salon-de-francfort

Les 15 et 16 septembre, nous avons eu l’opportunité de participer aux journées presse du salon de l’automobile de Francfort. Voici quelques réflexions personnelles « à chaud » sur cet événement très attendu.

Véhicules électriques: beaucoup d’annonces, peu de concret

Beaucoup de constructeurs ont annoncé des véhicules électriques, mais j’ai eu le sentiment qu’aucun d’entre eux n’est vraiment prêt. Que ce soit Renault, Peugeot ou encore Audi, les voitures présentées n’étaient que des prototypes. Aucun modèle proche de la série n’a véritablement été présenté, et il va encore falloir patienter jusqu’au moins milieu d’année prochaine pour voir apparaître les premiers en concession. D’ailleurs certains modèles semblaient avoir été faits « à la va-vite » pour pouvoir être présenté au salon …



Une stratégie audacieuse de Renault vers le tout électrique

Ce qui m’a marqué, c’est l’enthousiasme et la détermination avec lesquels Carlos GHOSN a défendu la position de Renault vers le tout électrique. Je trouve que c’est une stratégie audacieuse, voire risquée. Les infrastructures pour accueillir les véhicules électriques ne sont pas du tout en place, et c’est un véritable pas de foi que d’avancer aussi rapidement qu’il le promet vers le tout électrique. L’alliance avec Better Place pourrait être l’un des éléments clé de la réussite de son projet.

carlos-ghosn

La communication verte est partout

Tous les constructeurs, hormis quelques marques de très haut de gamme, ont mis l’accent sur l’aspect environnemental de leur véhicules. Cela, au point de ringardiser les rares constructeurs qui ne proposent pas de voiture hybride ou électrique. Cependant, ce marketing vert a tendance à simplifier les problèmes écologiques et à en faire de grandes vérités que l’on fait gober au consommateur. Il va y avoir un vrai travail d’information pour faire comprendre à tous que le véhicule électrique n’est pas la solution à tous les problèmes environnementaux liés à l’automobile. C’est l’une des missions que l’on se fixe chez Automobile Propre.

Le blanc est la couleur à la mode pour les voitures

Petit détail peut-être sans importance, mais il y a beaucoup de véhicules qui sont présentés en couleur blanche. J’avais déjà observé cette tendance auparavant, notamment dans les publicités, mais cette fois-ci c’était vraiment frappant. Peut-être parce que ça passe bien avec la thématique « véhicule propre », qui est vraiment l’élément marquant de ce salon ?

bmw

Un beau salon …

Le Salon de Francfort est vraiment intéressant, car il permet d’avoir un aperçu des différentes stratégies des constructeurs (et d’ailleurs aussi des équipementiers) pour s’adapter au critère écologique, qui pèse de plus en plus dans l’achat d’automobiles. Beaucoup de promesses, beaucoup d’ambition, mais il reste encore tout un tas de défis à relever pour rendre tout cela bien réel pour le consommateur final …

Il va vraiment être passionnant de suivre l’évolution de l’automobile dans les années à venir !

Et vous, qu’avez-vous pensé de ce salon de Francfort ? Qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?

Crédit photo: Automobile Propre