Les deux premières Renault hybridées seront présentées au salon de Bruxelles, qui ouvre au public le 10 janvier. La nouvelle Clio se pare d’une motorisation hybride classique et le nouveau Captur d’un bloc hybride-rechargeable. Elles inaugurent la technologie E-Tech, qui permet au losange de réduire les émissions de CO2 de sa gamme.

Annoncée depuis 2014, la technologie hybride de Renault investit deux premiers véhicules. Il s’agit de la nouvelle Clio E-Tech et du nouveau Captur E-Tech Plug-in, qui seront présentés au salon de Bruxelles. La citadine embarque une motorisation hybride « classique » de 140 ch composée d’un bloc essence quatre cylindres de 1,6 L et 91 ch associé à un deux moteurs électriques. Le premier, utilisé pour propulser la voiture à basse vitesse, développe 48 ch. Le second est un alterno-démarreur haute-tension. Ils sont alimentés par une batterie lithium-ion de 1,2 kWh nominaux sous 230 V qui se recharge dans les phases de freinage et décélération.



[Mise à jour du 13 janvier 2020]
Découvrez nos premières images de la Renault Clio E-Tech hybride en direct du salon de Bruxelles :

S’abonner à notre chaîne Youtube

Jusqu’à 75 km/h en mode électrique

La transmission est gérée par une boite de vitesse multimodes à crabots dépourvue d’embrayage. Elle sélectionne automatiquement la meilleure des 15 combinaisons possibles pour optimiser la propulsion et la régénération du véhicule. Le moteur électrique peut rester actif jusqu’à une vitesse de 70 à 75 km/h en fonction de la conduite et du mode sélectionné par le conducteur. Un bouton spécifique « EV » replace le « Stop & Start » habituel et permet de forcer le mode électrique si la batterie est suffisamment chargée. Le levier de vitesse inclut un mode « B » pour accentuer le freinage régénératif, utile dans les descentes longues et fortement inclinées.

Prix de départ 22.500 euros ?

Selon Renault, la Clio 5 E-Tech permettrait de rouler en ville jusqu’à 80% du temps en 100% électrique. Elle offrirait aussi jusqu’à 40% de consommation de carburant en moins par rapport à un véhicule thermique en conduite urbaine. Quand aux émissions de CO2, elles sont annoncées inférieures à 100g/km en cycle mixte WLTP. La compacte n’est pas significativement alourdie par son hybridation puisqu’elle affiche 10 petits kilos de plus qu’une version équipée d’un moteur diesel dCi110. Le prix de la Clio 5 E-Tech devrait démarrer autour de 22.500 euros selon le média Challenges. Les premiers exemplaires pourraient être livrés en début d’été 2020.

Le Captur hybride-rechargeable

Le nouveau Captur E-Tech Plug-in 160 ch est basé sur la même architecture hybride série-parallèle que la Clio 5 E-Tech. La grande différence réside dans la possibilité de le recharger sur une prise ou une borne. Ainsi, avec sa batterie 400 V de 9,8 kWh nominaux (7,5 kWh utiles), il peut rouler jusqu’à 65 km en 100% électrique selon le cycle urbain WLTP et 50 km en cycle mixte. Doté du même bloc thermique essence 91 ch, son moteur électrique principal est légèrement plus puissant (66 ch). Il doit en effet être capable de rester actif jusqu’à une vitesse de 135 km/h. La consommation est annoncée à 1,5 L/100 km pour 32g de CO2 par kilomètre en cycle mixte WLTP.

Un mode e-Save spécifique

Le SUV hybride-rechargeable propose des fonctions spécifiques comme un mode « Sport » qui permet d’exprimer simultanément toute la puissance des deux moteurs électriques et du bloc essence lorsque la batterie est suffisamment rechargée. Outre un mode 100% électrique, le véhicule offre aussi la possibilité de conserver le niveau de charge via un mode « e-Save ». Lorsqu’il est enclenché, la batterie limite la décharge à 40% de la batterie pour assurer une conduite zéro-émission plus tard, en arrivant dans une ville par exemple.



L’habitabilité du Captur e-Tech Plug-in n’est pas altérée par l’hybridation. Un sous-coffre permet notamment de ranger les câbles de recharge sans réduire la capacité du coffre. Côté esthétique, rien ne change : la Clio et le Captur hybrides sont simplement flanquées de badges annonçant la nature de leur motorisation. Une trappe de recharge est placée sur l’aile arrière droite du Captur Plug-in.

Une Mégane E-Tech Plug-in ?

La technologie Renault E-Tech ne se limitera pas à la Clio et au Captur puisque le prochain véhicule à en bénéficier sera la Mégane. Le système est conçu pour intégrer facilement les modèles basés sur la plateforme CMF-B. D’ici 2022, le groupe Renault prévoit de lancer 8 modèles 100% électriques et 12 modèles hybrides et hybrides-rechargeables. La gamme doit permettre au constructeur d’honorer les normes européennes toujours plus strictes sur les émissions de CO2.

Galerie photo