renault-charge-ac-combo

Précisant sa stratégie à long terme dans le domaine de la charge, Renault confirme la pérennité du 22 kW AC sur ses futurs modèles et annonce l’arrivée du Combo pour les plus fortes puissances.

Renault va-t-il arrêter de proposer la charge AC 22 kW sur ses futures voitures électriques ? Alors que la nouvelle Zoé révélée au Mondial de Paris conserve le standard, certains bruits de couloirs au sein des collectivités évoquent un probable arrêt de la technologie sur les futures générations de la citadine au losange. De quoi inquiéter des décideurs soucieux de faire les bons choix technologiques pour leurs projets de déploiement.

Pour tenter d’y voir plus clair, Automobile-Propre a pu s’entretenir avec Eric Feunteun, Directeur du programme véhicules électriques du constructeur au losange. L’occasion de revenir sur une stratégie à long terme qui reposera à la fois sur de la charge AC en 22 kW et sur du Combo 2 pour les plus fortes puissances.

La charge 22 kW AC au coeur de la stratégie

« Jusqu’à 22 kW, la charge AC est dans le cœur de notre stratégie et restera intégrée dans tout l’horizon visible au sein de nos nouveaux véhicules » souligne Eric Feunteun. « Pour nous c’est un véritable avantage par rapport à la voiture mais aussi en termes de coûts avec des bornes beaucoup plus abordables par rapport à la charge DC ».

Le Directeur du programme VE Renault prend notamment pour exemple le cas des flottes d’entreprises. « Pour une entreprise souhaitant compléter sa charge lente par une borne plus rapide, investir 4000 à 6000 € dans une borne 22 kW AC est tout à fait acceptable. Sur une QC rapide, le facteur coût est beaucoup plus élevé » insiste Eric Feunteun.

Le Directeur du programme VE du constructeur au losange met également en avant la flexibilité du chargeur Caméléon, capable de s’adapter à des puissances intermédiaires comme le 7 ou le 11 kW. « En Allemagne, où chaque maison est équipée en triphasée, la charge domestique AC en 11 kW est assez courante. C’est un véritable avantage concurrentiel ! » souligne Eric Feunteun.

Le DC Combo pour les puissances de 100 kW et plus

C’est un scoop Automobile-Propre ! Si la récente adhésion de Renault au consortium CharIN e.V ne laissait que peu de doutes sur l’adoption du standard Combo par le constructeur au losange, l’information nous a été officiellement confirmée par Eric Feunteun.

« Entre AC 22 kW et Combo, il y aura clairement une cohabitation sur nos futurs modèles. Dès qu’il faudra passer à de la charge à 100 kW et plus, il est clair que la norme Combo 2, qui s’est imposée en Europe, sera notre standard. C’est une information que nous voulons partager pour permettre aux investisseurs de faire les bons choix en termes d’infrastructures » nous explique t-il.

En revanche, Renault ne donne pas de détails sur la date d’arrivée effective du connecteur Combo. Celle-ci coïncidera sans doute avec le lancement de la future Zoé 2.0 dont la capacité batteries devrait être encore augmentée. A suivre…

Renault mise sur la combinaison entre 22 kW AC et Combo pour ses futurs modèles
1 (20%) 1 vote[s]