Installateur spécialiste des bornes de recharge, Electro-Mob propose aux copropriétés des offres simples et sans abonnement. Explications !

Si le fait de passer par un opérateur tiers pour construire, gérer et exploiter un réseau de bornes de recharge est souvent envisagé par les copropriétés, la solution est loin d’être la plus économique, la plus valorisante et la plus flexible sur le long terme. Spécialisé dans l’installation de bornes de recharge, Electro-Mob alerte sur ces solutions qui impliquent la souscription à un abonnement qui plombe les fins de mois des utilisateurs !



Stop aux idées reçues !

« Contrairement aux croyances populaires, il n’est pas nécessaire de souscrire à un abonnement pour pouvoir installer une borne de recharge en copropriétés » souligne Electro-Mob qui chiffre les conséquences financières pour l’usager. « Lorsqu’un opérateur tiers exploite votre borne de recharge, il décide librement de la tarification au kWh. Une recharge sans abonnement vous revient à 0,15 €/kWh contre 0,50 € si vous optez pour une gestion déportée ». Un tarif qui inclut une marge sur le kWh, mais aussi une facturation liée à la gestion et à la supervision. Un surcoût qui n’est au final pas négligeable.

Trois formules pour équiper sa copro sans abonnement

Pour répondre à tous types de besoins, Electro-Mob propose des solutions sans abonnement. Basées sur l’investissement, celles-ci sont réparties en trois grandes formules :

  • Équilibre qui consiste à installer un pré-équipement en aval du compteur des parties communes. Contrôlée en amont par un expert d’Electro-Mob, l’installation permet à chaque copropriétaire d’installer sa propre borne de recharge avec le fabricant de son choix. « Chaque solution de recharge dispose d’un sous-compteur MID permettant de mesurer indépendamment les consommations énergétiques d’où la facilité de gestion pour le syndic », souligne Electro Mob.

  • Plénitude où le pré-équipement est installé en aval d’un nouveau compteur dédié aux bornes. Une solution à privilégier si le compteur déjà installé dans les parties communes n’est pas suffisamment puissant ou si le syndic souhaite plus facilement distinguer les consommations liées à la recharge à travers un point de livraison spécifique relié à des sous-compteurs MID. Cette configuration offre l’avantage d’éviter tout risque de saturation des services généraux. Elle peut aussi être associée à un pilotage énergétique pour mieux répartir la puissance disponible lors des recharges simultanées.

  • Harmonie réalisée en partenariat avec Enedis, l’opération consiste à réaliser une extension du réseau public d’électricité via l’installation d’une colonne horizontale dédiée aux infrastructures de recharge. Dans ce cas de figure, chaque résident dispose de son propre compteur et de sa borne de recharge directement sur sa place de parking. Cela lui permet de choisir son fournisseur d’énergie et de gérer lui-même ses consommations sans aucune intervention du syndic. Plébiscitée par de nombreux acteurs, cette solution est présentée comme la plus adaptée à un déploiement à grande échelle. De son côté, Electro-Mob se charge avec le syndic et Enedis de mener l’étude gratuitement et sans engagement. La première colonne horizontale de Paris a d’ailleurs été installée par Electro-Mob.

Un investissement modéré et des biens valorisés

« Les solutions collectives de recharge proposées par Electro-Mob reposent sur un investissement minime pour l’installation d’un pré-équipement – 50 € par copropriétaire voire moins quand on passe par le compteur des parties communes puisque l’infrastructure est déjà installée dans l’immeuble », souligne Electro-Mob.

Une offre économique mais aussi valorisante pour la copropriété puisque le pré-équipement devient la propriété de l’immeuble et apporte une valeur ajoutée au bien immobilier de chaque copropriétaire. Un argument fort lors de la revente !

Des aides financières pour passer le cap

Certifié Qualifelec IRVE, Electro-Mob assure les travaux de raccordement et d’installation du matériel. Une condition sine qua none pour prétendre aux financements du programme Advenir qui propose de nombreuses aides pour les copropriétés :



  • Pour une demande collective avec pré-équipement, le financement correspond à 50 % du coût des travaux avec une limite fixée à 15 000 € par copropriété.
  • Pour une demande individuelle, le montant maximal de l’aide grimpe à 960 € par point de charge, limité à 50 % du coût de l’investissement.

Pour plus d’information : https://www.electro-mob.com/

Article réalisé en partenariat avec Electro Mob. En savoir plus