Répondant à un concours lancé par Tesla pour l’arrivée de la Model 3, Publicis lance une série de courtes vidéos se moquant de la vieille industrie pétrolière face à la montée en puissance de la voiture électrique du constructeur californien…

« Voici Owen… il est gérant d’un réseau de stations-service… son docteur vient juste de lui annoncer la nouvelle : La Tesla Model 3 est en vente… et il vient d’en acheter une… ». Le ton est donné dans cette série de courtes vidéos réalisée par Publicis. Objectif : tourner en dérision le désarroi des vieux métiers de l’industrie pétrolière qui vont devoir faire face à l’arrivée de la future Tesla Model 3.



Au total, quatre vidéos d’une quarantaine de secondes ont été réalisées par Publicis Lettonie dans le cadre du concours vidéo Project Loveday lancé par Tesla il y a quelques semaines sous les conseils d’une jeune fille ayant interpellé son patron (voir notre article).

Un appel à la résistance avec StopTesla.com

En parallèle de ces vidéos, Publicis a lancé le site stoptesla.com. Porté par une association fictive, The International Oil Baron Association, celui-ci appelle à résister face à la montée en puissance de Tesla et vise à fédérer les « victimes » du constructeur californien.

« Nous voulons alerter chaque individu de cette planète du prochain lancement de la Tesla Model 3 et des dangers qu’elle représente à l’égard des sociétés internationales de combustibles fossiles » explique l’association. Une pétition sur Change.org a même été lancée pour « sauver l’industrie pétrolière » et appeler à l’arrêt de la production de la Model 3.