Descendante de la défunte Fisker Karma, la Karma Revero vient d’entamer ses premières livraisons en Amérique-du-Nord.

Après près de cinq ans d’absence, la Fisker Karma est désormais de retour. Propriété du groupe chinois Wanxiang, la berline de luxe hybride rechargeable a entre-temps changé de nom. Désormais baptisée Revero et commercialisée sous la marque Karma Automotive, elle arrive peu à peu dans la dizaine de concessions que compte le constructeur en Amérique du Nord.



« Karma est passé d’une entreprise de développement de produits à un constructeur automobile. Ce lancement est un excellent accomplissement pour notre société et tous les membres de notre équipe » s’est félicité un porte-parole du constructeur qui a profité de l’occasion pour réunir ses quelque 800 salariés pour un « Delivery Day ».

Batterie 21.4 kWh

Esthétiquement très proche du modèle d’origine, la Karma Revero adopte également une technologie très similaire. Sur le train arrière, on retrouve un moteur électrique de 301 kW (403 chevaux) et 1330 Nm secondé par une génératrice thermique de 235 chevaux faisant office de prolongateur pour porter l’autonomie à près de 500 kilomètres.

En fonctionnement uniquement sur batterie, le constructeur revendique 80 kilomètres d’autonomie grâce à un pack lithium-ion de 21.4 kWh. Côté recharge, la Revero embarque un chargeur AC 6.6 kW et tolère le DC Combo en 40 kW pour une recharge en moins de 25 minutes à 80 %.

Capable de rouler jusqu’à 200 km/h en mode Sport, la Revero promet d’abattre le 0 à 100 km/h en 5.4 secondes. Sportivité oblige, la consommation de la génératrice thermique reste élevée une fois enclenchée avec une moyenne estimée à 9 l/100 km.

Assemblée dans la région de Moreno Valley, en Californie, la Revero est annoncée à partir de 130.000 $ aux Etats-Unis, soit près de 30.000 dollars de plus que la Fisker Karma. Pour l’heure, le constructeur ne précise pas de date de lancement pour l’Europe.

Karma Revero : la fiche technique détaillée