Les véhicules sans vignette et classés en catégorie 5 ne seront de nouveau pas autorisés à circuler à Paris et sa petite couronne mardi et mercredi. Des mesures restrictives ont également été reconduites à Lyon, Villeurbanne et Grenoble.

Faute d’amélioration de la qualité de l’air en Ile-de-France, la circulation différenciée sera reconduite mardi 24 janvier et mercredi 25 janvier. Annoncée par la préfecture de police, l’interdiction concernera tous les véhicules non classés et ceux dotés d’une vignette Crit’Air de catégorie 5 (immatriculation entre 01/01/1997 et 31/12/2000).



« Pour aujourd’hui (lundi 23 janvier ndlr), Airparif prévoit une émission de particules fines PM 10 comprise entre 70 et 90 μg/m³, soit un éventuel dépassement du seuil d’alerte qui est de 80 μg/m³ pour les PM 10. Par ailleurs, Météo France a indiqué un vent faible limitant la capacité de dispersion des polluants. Le taux de PM10 devrait rester à un niveau élevé au cours des prochains jours » explique le communique de la Préfecture de Paris.

S’étalant de 5h30 à minuit, l’interdiction concerne Paris et sa petite couronne, hors A86.

Une réduction de 20 km/h de la vitesse maximale autorisée sur toutes les portions d’autoroute, voies rapides, routes nationales et départementales d’Île-de-France a par ailleurs été actée.

Quant à ceux qui devront laisser la voiture au garage, le STIF renouvèlera mardi et mercredi la mise en place d’un « forfait journalier anti-pollution » permettant d’utiliser les transports en commun pour la somme de 3.80 € sur ces deux jours.

Infographie : le dispositif Crit’Air à Paris

Circulation alternée à Lyon et Villeurbanne

La circulation alternée est par ailleurs prolongée à Lyon et à Villeurbanne. Déjà activée ce lundi 23 janvier, elle a été maintenue pour la journée de mardi par la Préfecture du Rhône.

« Les prévisions s’élèvent à 93 µg/m³ pour ce lundi 23 janvier 2017 et à 88 µg/m³ ce mardi 24 janvier 2017. Le niveau d’alerte (80 µg/m³) est ainsi toujours nettement dépassé et la situation n’est toujours pas satisfaisante en matière de santé publique » précise le site de la Préfecture du Rhône.

Ce mardi 24 janvier, seuls les véhicules dotés d’une plaque paire pourront circuler. Les véhicules impairs dotés d’une vignette Crit’Air de 0 à 3 pourront toutefois continuer à circuler librement pour récompenser celles et ceux qui ont déjà fait la démarche de commander leur vignette, celle-ci n’étant pas encore obligatoire dans l’agglomération lyonnaise.

Qualité de l’air : les prévisions pour la journée du 24 janvier

Circulation différenciée à Grenoble

Comme Paris, la métropole de Grenoble fera appel à la vignette Crit’Air pour réguler sa circulation. Ce mardi 24 janvier, les voitures non classées et celles classées en catégorie cinq seront interdites de circulation dans les 49 communes de la métropole. Même punition pour les poids lourds immatriculés avant 2001 et les deux roues immatriculés avant 2000.

Par ailleurs, une mesure de limitation de la vitesse de 20 km/h s’applique de manière obligatoire sur les routes et autoroutes dont la vitesse maximale est égale ou supérieure à 90 km/h.



Bien évidemment, tant à Paris que dans les autres villes, ces dispositifs pourront être reconduits ce jeudi 26 janvier si la qualité de l’air ne s’améliore pas…