volkswagen-e-up

Comme chaque mois, nous faisons le point sur les immatriculations de voitures électriques particulières (VP) en France. Sur juillet, les ventes sont molles et celles de la ZOE et de la LEAF s’effondrent, même si on sait que l’été n’est pas forcément propice aux ventes de voitures.

Si la ZOE reste en tête du classement, ses ventes se sont fortement tassées ce mois-ci. Il faut dire que depuis le début de l’année, elles n’avaient cessé de progresser, dopées par les campagnes publicitaires. Avec 296 exemplaires immatriculés en juillet, la voiture électrique de Renault accuse le coup de l’arrêt des spots TV mais reste leader des ventes.



La LEAF fait aussi une belle chute et affiche tout simplement son plus mauvais chiffre de l’année avec seulement 80 exemplaires vendus. Par contre, la Bluecar est en forme, mais rappelons que cette voiture vient équiper des services d’autopartage et est donc un peu à part dans le classement.

Ensuite, on retrouve les allemandes et notamment la Volkswagen e-UP qui vient chatouiller la LEAF avec 73 exemplaires. Il reste à savoir s’il s’agit de commandes de clients ou de véhicules pour équiper les concessions.

Le reste du classement est assez habituel, à l’exception de l’arrivée d’un premier e-NV200 dans les statistiques de vente en VP.

Petite remarque sur les immatriculations de la BMW i3 car certains lecteurs nous ont fait la remarque : nous ne comptabilisons uniquement les ventes sans le prolongateur d’autonomie. Pourquoi ? Tout simplement car nous n’avons pas accès aux données concernant les véhicules hybrides et hybrides rechargeables bien que nous aimerions pouvoir établir ces classements.

immatriculations-VP-VE-2014-07

Le marché global

Sur les 7 premiers mois de l’année, 5045 voitures particulières électriques ont trouvé preneur, ce sera donc difficile d’arriver aux 10 000 exemplaires vendus. Néanmoins, il devrait être possible de dépasser les 8 779 véhicules atteints en 2013.

On voit bien encore une fois que la voiture électrique va mettre du temps à s’imposer dans le paysage automobile français, à moins d’avoir un changement majeur en terme de technologie, de marché ou de prix du pétrole…

En savoir plus : Immatriculations de voitures électriques en France depuis 2010