penurie-carburant-02

Il aura suffit de quelques jours de blocage des raffineries pour que de nombreuses stations de service de l’Ouest se retrouvent à sec. Depuis vendredi soir, en Bretagne notamment, c’est le même spectacle de désolation : des automobilistes, tels des drogués en manque, font le tour des stations pour aller remettre un peu de pétrole dans le réservoir. Des scènes d’une profonde tristesse qui témoignent de l’incroyable dépendance de millions d’automobilistes à un produit qu’il serait pourtant urgent de moins consommer…

Les médias une nouvelle fois en apôtre du peuple

Lorsqu’il s’agit de faire des reportages à charge sur le VE pour souligner son autonomie inférieure à celle d’une voiture à pétrole ou son temps de rechargement plus long que le temps de remplissage d’un réservoir, l’imagination des médias grand public est sans limite.

Étrangement, depuis vendredi soir, alors que de biens tristes images d’automobilistes en quête de carburant inondent les écrans télé et la presse écrite, pas un seul reportage ni témoignage pour rappeler qu’en 2016, des alternatives à l’auto à pétrole existent, comme par exemple le véhicule électrique.

penurie-carburant-01

Carte : les stations essence / diesel fermées pour cause de pénurie

Selon le site « mon-essence.fr », quelques 1500 stations sur les 12000 que compte l’Hexagone seraient aujourd’hui en pénurie de carburant.

Une dépendance au pétrole qui en dit long sur l’état du pays

Je ne vais pas vous décrire en détails ici les différentes scènes qui font le bonheur des médias traditionnels ces derniers jours, mais il faut avouer que certaines font vraiment peine à voir.

Entre l’imagination sans fin de certains ou la peur du manque limite imaginaire des autres, difficile de dresser un portrait très élogieux du pays après avoir visualiser de telles scènes ! Pour ce qui me concerne, j’ai trouvé ça limite pathétique !

penurie-carburant-03

Des alternatives qui n’ont jamais été aussi nombreuses

Entre le vélo, le vélo à assistance électrique, les transports collectifs urbains, le car, le train, le covoiturage ou encore les services de livraison à domicile, il n’a jamais été aussi facile de se passer de voiture. Et pour celles et ceux qui ne peuvent pas s’en défaire, il reste la possibilité d’en acheter une capable de rouler à autre chose qu’au pétrole.

Si l’offre reste hélas bien moins développée qu’en version à pétrole, on rappellera néanmoins que sur le marché du véhicule d’occasion, l’offre en matière de voitures électriques n’a jamais été aussi importante (voir notre sujet). Si la pénurie de carburant devait se poursuivre, nul doute qu’elle contribuerait à rendre plus attractifs encore les véhicules électriques actuellement en vente sur le marché de l’occasion. A partir de 7 k€ pour une Citroën C-zéro en parfait état. Fiabilité japonaise garantie.

Crédits photos : G. Porcher

Pénurie de carburant : encore une bonne raison de passer à l’électrique !
Notez cet article