Tandis qu’en France le public commence à découvrir la voiture électrique, la Norvège l’a complètement intégrée dans la vie quotidienne grâce à une politique volontariste dont le meilleur exemple est la ville d’Oslo.

Nous en avions déjà parlé sur Automobile Propre, la Norvège a mis en place de nombreuses incitations pour favoriser l’émergence de la voiture électrique : possibilité d’utiliser les voies de bus et de taxi, pas de TVA à l’achat de la voiture, etc…



À Oslo, on semble s’être posé beaucoup moins de questions qu’en France sur la recharge en lieux publics et la ville semble avoir choisi d’avancer rapidement. Exit les bornes de recharge coûteuses : ici des milliers de voitures électriques rechargent chaque jour sur de simples prises domestiques, fermées à clé sur des poteaux dans les lieux publics. Et ça marche…

Nous avons fait le tour de la ville pendant 2 jours afin de référencer les bornes de recharge dans ChargeMap et ce que nous avons vu nous a sidéré : des voitures électriques à tous les coins de rue ! C’est impressionnant ! Tout comme les parkings équipés d’une quarantaine de prises de recharge dont une trentaine sont utilisées par des Peugeot iOn, Nissan LEAF ou encore des petites Buddy Car (article à venir à ce sujet).

Je crois que je n’ose même pas rêver d’un tel déploiement en France d’ici 10 ans ! La Norvège a pris une grosse longueur d’avance sur le développement de la voiture électrique et est désormais le premier marché européen pour ces véhicules. La Nissan LEAF y est la 6ème voiture la plus vendue, devant la Ford Focus, et c’est bientôt 10% des véhicules vendus qui seront électriques.

Le meilleur dans tout cela ? La totalité de l’électricité utilisée en Norvège est issue de sources renouvelables (hydroélectricité)…

N’ai-je pas raison quand je dis qu’Oslo est le paradis de la voiture électrique ? N’est-ce pas un exemple à suivre pour la France ?