Premier utilitaire électrique de la marque à l’éclair, l’Opel Vivaro-e sera lancé à la fin de l’été. Dans son communiqué daté du 28 avril 2020, le constructeur apporte de nouvelles précisions sur l’engin et révise à la hausse l’autonomie, jusque 330 kilomètres.

2 batteries

Nous savions déjà que l’Opel Vivaro-e serait proposé avec, au choix, une batterie d’une capacité énergétique de 75 ou 50 kWh. Composée de 27 ou 18 modules, elle doterait l’utilitaire d’une autonomie WLTP jusqu’à 330 ou 230 kilomètres.



Si les packs trouvent leur place sous la zone de chargement, c’est parce que le nouveau Vivaro a été prévu dès le départ pour une déclinaison électrique. Pour quel bénéfice ? Conserver le volume disponible au transport.

En revanche, la charge utile perd au moins 130 kilos, passant de 1.405 kg sur la version diesel à 1.275 kg au maximum sur le Vivaro-e.

Attelage

Dès sa sortie, le premier utilitaire électrique d’Opel est capable de tracter une remorque jusqu’à 1 tonne. Une caractéristique qui pourra faire la différence, face à la concurrence. Pour entraîner le tout, un moteur électrique d’une puissance de 100 kW qui développe un couple de 260 Nm.

La vitesse maximale a été voulue à 130 km/h pour permettre aux utilisateurs d’emprunter au besoin les autoroutes. Mais attention à l’autonomie qui sera alors amputée de façon plus ou moins importante en fonction des conditions météorologiques en particulier.

Chargeur embarqué : 7,4 ou 11 kW

Par défaut, l’Opel Vivaro-e est équipé d’un chargeur AC d’une puissance de 7,4 kW. Il peut céder la place, en option, à un appareil 11 kW qui permettra de profiter au mieux des bornes accélérées majoritairement implantées en France.

Via le connecteur Combo CCS, le Vivaro électrique se branche aussi aux chargeurs rapides DC. Acceptant alors  une puissance jusque 100 kW, il ne lui faudrait que 45 minutes pour recharger à 80% le pack 75 kWh, et 30 minutes pour celui de 50 kWh. Des valeurs qui nous apparaissent bien optimistes quand on sait que la courbe de puissance en charge décroit de façon importante avant 50% de capacité.

A défaut de disposer d’une wallbox, une simple prise domestique E/F suffira. Une application smartphone permet de programmer la recharge et de connaître le niveau d’énergie dans la batterie.

3 longueurs

En fourgon, l’Opel Vivaro-e est disponible en 3 longueurs (4,60, 4,95 et 5,30 mètres), pour des volumes utiles respectifs de 4,6 (5,1 m3 avec le passage FlexCargo), 5,8 et 6,6 m3, et le transport d’objets s’étalant au plus sur 3,32, 3,67 et 4,02 m.

A l’arrêt, un mouvement bien placé du pied aboutit à l’ouverture des portes électriques latérales coulissantes. La hauteur de 1,90 m permet à l’Opel Vivaro d’accéder à la grande majorité des parkings souterrains. Son rayon de braquage de 11,3 m l’aide à évoluer relativement facilement dans ces bâtiments.



Le Vivaro-e existe aussi en versions cabine avancée, châssis-cabine et minibus.

Equipements

Cet utilitaire électrique qui s’inscrit entre les camionnettes et les gros fourgons embarque un appareil d’infodivertissement Multimedia Radio et un système Multimedia Navi Pro avec cartographie européenne 3D, associés à un écran tactile 7 pouces. Les deux appareils permettent une intégration du téléphone mobile via Apple CarPlay et Android Auto.

L’Opel Vivaro-e embarque est équipé d’un grand nombre de dispositifs d’aide à la conduite : freinage d’urgence automatique, détecteur de somnolence, affichage tête haute, assistance au maintien dans la voie, reconnaissance étendue des panneaux de signalisation, régulateur de vitesse semi-adaptatif, alerte anticollision frontale, capteurs à ultrasons dans les boucliers avant et arrière pour faciliter les manœuvres, et, selon finition, une caméra de recul à 180 degrés avec affichage sur l’écran tactile.