La Nissan LEAF AT-EV prendra le départ du Mongol Rally à l’été 2017

Spécialement modifiée pour l’occasion, la Nissan Leaf sera le premier véhicule électrique à participer au Mongol Rally dont le coup d’envoi sera donné à l’été 2017. Au programme : 16.000 km de steppes, de pistes et de montagnes à parcourir entre l’Angleterre et la Mongolie.

Baptisée LEAF AT-EV (Véhicule 100% électrique Tout Terrain), la voiture électrique nippone a été spécialement modifiée par Plug in Adventures pour s’adapter au mieux aux contraintes de ce type d’épreuve. Si la base électrique n’a pas été modifiée, le modèle reposant sur une Leaf 30 kWh en finition Acenta, de nombreuses adaptations ont été réalisées sur de nombreuses pièces.

La Nissan Leaf AT-EV est ainsi dotée de jantes Speedline SL2 Marmora et de pneus étroits Maxsport RB3 permettant d’assurer de meilleures performances hors du bitume. Des plaques de protection, des durits de frein tressées, des pare-boue, ainsi qu’une plaque de protection du carter moteur ont également été ajoutés pour protéger le véhicule sur les terrains difficiles tandis qu’une barre lumineuse fait sont apparition sur le toit pour assurer une visibilité optimale dans les zones les plus isolées.

De nombreuses modifications ont aussi été apportées à l’intérieur. La banquette arrière a tout simplement disparu pour ajouter des espaces de rangement et diminuer le poids du véhicule de l’ordre de 32 kilos.

«  Le Mongol Rally constitue à ce jour notre plus grand challenge en matière de conduite d’un véhicule 100% électrique, mais cela fait des années que nous nous y préparons. Non seulement en roulant vers l’Est nous aurons de moins en moins de bornes de recharge à disposition, mais en plus les routes seront de moins en moins praticables » a précisé Chris Ramsey, fondateur de Plug In Adventures.

De l’électrique en rallycross chez Audi ?

Avec des modèles toujours plus performants, les véhicules électriques deviennent de plus en présents dans le milieu de la compétition. Déjà présents sur la célèbre course de côtes Pikes Peak depuis plusieurs années, ils ont également leurs propres compétitions avec la Formule E, le Trophée Andros électrique ou la toute nouvelle série Electric GT dont le coup d’envoi sera donné le 25 novembre prochain en France.

Et alors que l’électrique faisait récemment son entrée au Rallye des Gazelles, c’est désormais Audi qui semble s’y intéresser. Abandonnant sa participation en endurance, le constructeur aux anneaux souhaite davantage s’impliquer dans la compétition électrique : Formule E mais aussi rallycross où il soutient l’intégration du véhicule électrique au sein du championnat.

Notez cet article