Nio : les stations de batteries interchangeables arrivent en Europe


Publicité

Les stations de batterie interchangeables font la force de Nio. La marque chinoise vient de recevoir sa certification pour une utilisation européenne.

Alors que certains constructeurs développent des réseaux de bornes de recharge rapide, à l’image de Tesla ou du consortium de constructeurs réunis autour de Ionity, Nio propose une autre solution : des stations où les véhicules peuvent changer de batteries. Après un développement spectaculaire en Chine, la marque décroche son approbation européenne.

Le constructeur chinois vient de recevoir les validations du TÜV, l’organisme allemand des certifications pour l’Union européenne. Les certificats de conformité et d’approbation TÜV Mark s’appliquent désormais aux Power Swap Station, Power Charger et Power Home, la wallbox AC.

Nio a déjà entamé l’expédition vers l’Europe de ses stations de changement de batterie. Elles arriveront dans un premier temps en Norvège, où le constructeur fera rapidement son entrée avec le SUV électrique ES8.

Un objectif de 4 000 stations en 2025

Le fabricant comptabilise 301 Power Swap Stations, toutes présentes en Chine. Avant la fin de l’année, le constructeur promet 700 sites, dont ceux qui seront inaugurés en Norvège. Nio indique un objectif de 4 000 stations dans le monde, dont 3 000 en Chine, à l’horizon 2025.

Rappelons que celles-ci permettent aux véhicules Nio de faire le plein d’autonomie en seulement 5 minutes : un mécanisme automatique retire la batterie déchargée de la voiture et installe une unité similaire entièrement rechargée. En matière de « temps de recharge », Nio bat des records.

Une technologie ouverte à d’autres constructeurs ?

En réussissant là où Tesla et Renault ont échoué, Nio enregistre à ce jour plus de 2,9 millions d’échanges de batterie au sein de son réseau chinois. Désormais dotée d’une certaine expérience, la marque envisage d’ouvrir sa technologie à d’autres constructeurs. C’est ce qu’a indiqué Nio lors d’un récent évènement en Chine : « Nio a annoncé la mise à disposition du système de charge et d’échange de batteries pour l’industrie, afin de partager ses réalisations avec l’industrie automobile et les utilisateurs de véhicules électriques ».

La volonté est là. En revanche, les autres constructeurs ne vont probablement pas se bousculer au portillon. Car pour profiter de ce système avant-gardiste, cela implique un développement bien spécifique. Et pour éviter tous les problèmes de compatibilité, c’est Nio qui devrait fournir sa base et ses batteries aux constructeurs intéressés.

Publicité

Sur le même sujet

Publicité

Commentaires

Copyright © 2021 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre