Le Nio ES8 a reçu sa certification EWVTA, ce qui veut dire qu’il pourra atteindre prochainement le marché européen. Le SUV électrique à sept places va d’abord arriver par la Norvège, selon la stratégie préalablement annoncée par le constructeur.

L’arrivée du Nio ES8 en Europe va se faire grâce à l’homologation que le SUV électrique a reçue. L’European Whole Vehicle Type Approval (EWVTA), soit l’approbation européenne pour les véhicules de tous types, lui garantit une place sur le Vieux Continent.

Le Nio ES8 est un SUV électrique à trois rangées de sièges, pouvant avoir six ou sept places. En effet, il est possible de mettre deux fauteuils séparés ou une simple banquette sur la troisième rangée.

L’autonomie en cycle NEDC monte à 580 km pour le SUV électrique chinois, qui embarque une batterie de 100 kWh. En Europe, sa commercialisation sera associée au déploiement d’un réseau de stations d’échange de batteries.



À noter que le Nio ES8 effectue le 0 à 100 km/h en 4,9 secondes. Une performance honnête compte tenu de son imposant gabarit, avec près de 5 mètres de long.

Cette approbation permet donc au Nio ES8, et plus globalement à la marque chinoise d’arriver en Europe. Il y retrouvera un autre concurrent chinois, l’Aiways U5, avant d’être rejoint par la berline électrique ET7, future concurrente de la Tesla Model S.