Mitsubishi

La Mitsubishi iMiEV est en tête des ventes en France, si l’on compte les versions rebadgées chez Citroen et Peugeot. Son point faible est son prix élevé, mais Mitsubishi en prépare une version « low-cost ».

Si la petite Mitsubishi électrique se vend bien aujourd’hui (j’englobe la version Citroën et Peugeot dans cet article), il n’est pas sûr qu’elle résiste à l’arrivée de concurrentes comme la Nissan LEAF ou la Renault Fluence, qui en offrent plus pour un tarif relativement équivalent.



Mitsubishi l’a bien compris et planche actuellement sur une version « low-cost » qui sera vendue l’équivalent de 17 200 euros au Japon (aide gouvernementale déduite). Pour arriver à ce tarif, le constructeur a réduit la batterie lithium-ion pour ne proposer qu’une autonomie de 120 km (contre 160 km actuellement). En effet, il a observé que 120 km sont amplement suffisants à la majeure partie des utilisateurs de la version actuelle de la iMiEV.

Cette version « light » avec un prix inférieur de 30% à sa grande sœur sera lancée cet été au Japon, et pour l’heure aucune précision n’a été donnée quant à une version avec le logo Peugeot ou Citroên. Mitsubishi prévoit également d’équiper l’utilitaire électrique qu’il lancera en fin d’année, le Minicab MiEV, avec deux batteries différentes en fonction du choix du client.

Minicab MiEV

Le Minicab MiEV, commercialisé en fin d'année 2011 au Japon.

En tout cas, je pense qu’il s’agit là d’une piste extrêmement intéressante pour rendre la voiture électrique plus accessible au grand public. D’ailleurs Tesla envisage aussi de doter sa Model S de batteries de capacités différentes pour en moduler le coût (voir l’article de JP). Le principe du « downsizing » appliqué au véhicule électrique ?

Reste tout de même à voir l’autonomie que pourra proposer la iMiEV « light » après quelques années d’utilisation, sachant que sa batterie va perdre un peu de sa capacité au fil du temps. Il ne faudra peut-être pas mettre la climatisation trop fort !

D’ailleurs pour vous, 120 km d’autonomie c’est suffisant ?

Source : Nikkei via LeBlogAuto