mini-mondial-5

Au Mondial de l’Automobile 2012, j’avais posé la question à Jean-Michel Cavret, à l’époque directeur de la stratégie électro-mobilité de BMW Group, « mais où est passée la MINI e 100% électrique ? » (relire l’article). Deux ans après, la question reste toujours d’actualité. La MINI e, tout comme sa cousine la BMW série 1 Coupé Active, ont disparu de la circulation.

Depuis plusieurs années, BMW a valorisé son engagement et son investissement dans les technologies innovantes (appellation EfficientDynamics chez BMW) avec le lancement de différentes solutions : BMW ActiveHybrid pour les séries 3, 5 et 7 que nous avions pu tester au Mondial 2012, la BMW Hydrogen 7, la création récente de la nouvelle marque BMW i avec ses deux premiers modèles i3 et i8 actuellement sur nos routes, et aujourd’hui le concept BMW X5 eDrive avec un moteur hybride rechargeable.

bmw-e-drive

De son côté, MINI n’a pas encore officiellement dévoilée sa stratégie « véhicule propre », encore moins le premier modèle de la gamme qui embarquera l’une des technologies de BMW Group. Dans les allées du Mondial de l’Automobile 2014, toute la communication était concentrée sur le lancement de la nouvelle MNI 5 portes qui vient compléter une gamme désormais bien étoffée : MINI 3 et 5 portes, MINI Coupé et Roadster, MINI Cabrio et les grandes sœurs MINI Countryman et Paceman.

Les seules informations obtenues sur le stand MINI concernent le lancement l’année prochaine d’une nouvelle MINI Clubman 6 portes, dont 2 originales portes de coffres. Et toujours pas de MINI électrique ?

mini-mondial

Les quelques indiscrétions recueillies s’orienteraient vers une MINI hybride et non pas une motorisation 100% électrique. Il se chuchote même qu’une technologie plug-in hybride pourrait être proposée en exclusivité dès la sortie du nouveau MINI Clubman.

MINI va bénéficier de « l’expérience utilisateur » des millions de kilomètres parcourus par les conducteurs de BMW i et eDrive. Les futures MINI embarqueront donc une technologie aboutie et une motorisation performante, les inconditionnels de la marque peuvent être rassurés. Les propriétaires de MINI sont des conducteurs très attachés à leur voiture, la majorité d’entre eux voue une véritable admiration aux valeurs et à l’univers que véhicule cette marque mythique, d’où les précautions nécessaires à entreprendre avant de lancer une motorisation hybride qui devra être tout aussi dynamique et agréable à vivre que l’indémodable MINI Cooper.

Rendez-vous au prochain Mondial de l’Automobile pour essayer la première MINI plug-in hybride ?

Notez cet article