La voiture électrique pas cher et sympa, c'est la MIA !

La Mia est une voiture électrique taillée pour la ville. Cette voiture a été imaginée par Heuliez à partir d’une feuille blanche, dans le seul et unique but de répondre à la question suivante : de quoi avez vous réellement besoin pour vos déplacements urbains ?

Ainsi, sa géométrie est plutôt innovante et défie les codes actuels. Ni superflu, ni artifices, sans pour autant se retrouver « à poil », la Mia est définitivement un tournant dans le monde de l’automobile. Elle permet de se recentrer sur l’essentiel : un outil qui permet de se déplacer d’un point A vers un point B, vite, bien, sans polluer, sans faire de bruit et pour un coût global au kilomètre défiant toute concurrence !

Publicité


3 variantes pour la Mia

La première variante est courte et appelée tout simplement « Mia ». Elle dispose de 3 vraies places dans 2,87 mètres. Il faut le croire pour le voir, mais les passagers à l’arrière disposent de bien plus de place pour leurs jambes que dans une Mercedes classe S !

La seconde version est plus longue, appelée « Mia L » : 4 places dans 3,19 mètres. En revanche, la 4ème place du milieu à l’arrière est plutôt adaptée à la taille d’un enfant.

La troisième version enfin est un utilitaire (Mia U) 1 ou 2 places avec un volume de chargement possible de 1500 litres pour une dimension également de 3,19 mètres. Imbattable, non ?

La MIA, l'arme absolue pour la livraison en ville ?

Cette voiture est très légère (entre 765 Kg et 850 Kg en fonction du modèle et de la taille de la batterie et des options). Elle peut être équipée de 2 batteries différentes, avec une autonomie différente. La première d’une puissance de 8kW permet de parcourir environ 80 Km pour un temps de charge à 100% de 3 heures sur une prise standard à la maison.

La seconde, d’une puissance de 12kW permettrait de parcourir 120 Km après 5 heures de charge également sur une prise électrique 230 Volts et 16 Ampères. Les frais d’électricité sont d’environ 1 Euros pour 100 km. Cette voiture fait 1 cheval fiscal, de quoi économiser aussi sur l’assurance…

Au volant de cet engin, messieurs, ne vous attendez par à vous sentir beau comme un camion. Elle n’est pas dans la course du toujours plus, elle incarne au contraire les valeurs de sobriété, même dans ces lignes qui semblent indémodables. Elle est plutôt le signe extérieur d’une agréable originalité, surtout à en croire les réactions plutôt positives des gens lorsqu’ils la voient débouler avec une insolente efficacité. Certaines de ces dames pourraient également apprécier le look plutôt féminin de la voiture.

Sensations de conduite

Pour en venir au fait, nous l’avons essayé cet hiver. À part l’autonomie, qui est le problème récurrent des voitures électriques, et la taille de son coffre pour pouvoir partir en weekend ou en vacances, la Mia semble redoutable pour une utilisation dans la vie quotidienne.

Malgré ce qu’on pourrait penser, elle est une vraie voiture et c’est le sentiment qui prédomine lorsqu’on prend le volant de la citadine. Je me suis senti en totale sécurité, même en prenant les ronds-points pied au plancher. Les batteries situées sous le véhicule permettent à la Mia de rester scotché au bitume.

Publicité


Grâce à son petit gabarit, elle se faufile partout et sans aucun bruit. Elle suscite l’enthousiasme à chaque coin de rue. Elle offre un agrément de conduite en ville qui n’a pas d’équivalent, surtout de part la position centrale du conducteur. Les passagers se sentent à l’aise, d’autant plus s’ils sont de grande taille.

Bienvenue à bord de la MIA

Côté dynamique, les accélérations sont franches et les 100 Km/h de vitesse de pointe permettent sans aucuns soucis l’utilisation du véhicule sur route nationale et sur autoroute. Ainsi, la Mia n’a pas exclusivement une vocation urbaine, comme par exemple la Renault Twizy.

Enfin, le fait que les portes soient coulissantes permet à la Mia de se garer dans un espace vraiment très petit sans que l’accès au véhicule soit gêné. J’ai personnellement été séduit par ce concept au point d’en avoir commandé une qui devrait m’être livrée dans les semaines à venir.

Ainsi, je pourrais vous confirmer ou vous infirmer mes premières impressions et les compléter au fur et à mesure de mon utilisation. Je ferai des tests d’autonomie et d’habitabilité plus complets.

Prix de la Mia

Malgré le fait qu’il soit en hausse depuis le début de l’année, la force de la Mia est son prix, car il est imbattable pour quiconque souhaite acquérir une voiture électrique. Elle est produite en France, à Cerizay, là où l’entreprise allemande « Mia Electric » a repris le département des voitures électriques du célèbre constructeur automobile Heuliez.

Le prix d’achat de la version de base est de 19 941 Euros (prime de l’Etat déduite). Si l’on considère les coûts globaux, la Mia est la solution alternative la plus intéressante comparée aux véhicules thermiques.

En Alsace, la version de base vous en coutera donc 15 953 euros pour cette voiture neuve qui rempli tout à fait son rôle, excepté peut être celui de pouvoir « rouler des mécaniques »…

N’hésitez pas à me poser des questions plus précises sur la Mia dans les commentaires, j’y répondrai quand j’aurais reçu ma voiture. Automobile-propre.com sera alors heureux de pouvoir partager un retour d’utilisation concret sur ce véhicule.

À consulter également : Le nouveau forum de discussion sur MIA

Note de Yoann : nous avions tourné une vidéo, mais un problème technique nous empêche de vous la présenter aujourd’hui (disque dur HS). Nous espérons pouvoir rapidement vous la proposer dans un nouvel article.

Merci à Alde, d’Electric’cars, qui est le concessionaire exclusif en Alsace Lorraine pour MIA, de nous avoir prêté les véhicules.

Publicité