La Peugeot iOn

Les résultats chiffrés de ce premier quadrimestre reflètent bien plus l’offre que la demande de voitures électriques ! PSA prend en toute logique très largement la tête du classement.

Les chiffres du mois d’Avril

Après un mois de Mars record (248 véhicules), le marché du véhicule particulier électrique s’élève à 187 immatriculations en avril.



Avec 106 unités, Citroën prend la tête du classement pour le deuxième mois consécutif. Sa cousine Peugeot iOn n’est pas en reste avec 76 immatriculations. Mitsubishi, qui propose la même voiture, n’a commercialisé que 2 i MiEV sur le mois… soit autant que de Tesla roadster.

Enfin, la Nissan Leaf fait son entrée sur le marché français cette année avec une première immatriculation !

Les quatre premiers mois au cumul

Le marché du véhicule particulier électrique s’établit à 671 unités à l’issue de ce premier quadrimestre. Avec l’arrivée de la Nissan Leaf, ce sont désormais huit modèles qui se partagent ce marché.

Les voici dans l’ordre : sur le podium, la première place revient à la Citroën C-zéro (301), la seconde à la Peugeot iOn (187), et la troisième à la Think City (102). Suivent ensuite la Renault Fluence (38), la Mitsubishi I-miev (23), la Smart électrique (15), la Tesla Roadster (2) et la Nissan Leaf (1) qui ne devrait pas fermer la marche bien longtemps !

Bonus écologique, quand tu nous tiens !

La suppression de l’aide fiscale (bonus de 2 000 €) à l’achat d’un véhicule GPL a permis aux voitures électriques de les dépasser en volume d’immatriculations sur le mois d’Avril isolé (187 contre 114) !

Cependant, l’addition des bonus écologiques destinés aux VP électriques s’élève à 3 355 000 euros depuis le début de l’année. Ce chiffre laissera sans doute plus d’un contribuable rêveur ;-)

Source : autoactu.com