La voiture électrique et le marché français

Avec 301 voitures électriques immatriculées en Septembre, le marché de la voiture électrique reprend un peu de couleurs, après un été morose.

Les chiffres du mois de Septembre

Sept modèles seulement se repartissent le marché de rentrée. Renault, qui communique depuis plus de deux ans sur sa gamme Z.E. prend le commandement en septembre, avec 109 Fluence(s) ZE (36% de parts de marché) et détrône sur le mois PSA qui caracolait en tête depuis le début de l’année. Avec 62 iOn(s) et 39 C-zéro(s), l’autre constructeur français consolide son leadership au cumul. Viennent ensuite les Bolloré Bluecar (51 unités, 3ème au classement du mois), les Nissan Leaf (17 unités), les Mia (13 unités) et les Smart Fortwo (10 unités).



Renault, qui est en phase de lancement de sa gamme ZE, va très certainement encore doper les immatriculations de voitures électriques : si chaque concessionnaire immatricule une Fluence pour son parc d’essai, ce seront presque 600 immatriculations assurées sur le dernier trimestre !

Il serait intéressant de pouvoir analyser les chiffres de véhicules utilitaires électriques, le constructeur au losange ayant de grandes ambitions sur ce marché avec son Kangoo ZE. Nous travaillons avec Yoann sur le sujet pour pouvoir avoir accès à ces données.

Au cumul à fin Septembre

Nous n’avons pas pu accéder aux résultats détaillés du mois d’Août (108 immatriculations, dont 63 PSA). De ce fait, nous ne sommes pas en mesure de détailler le cumul par modèle ! Cependant, le marché total s’élève à 1428 unités à fin Septembre. D’ici la fin de l’année, ce marché aura sans aucun doute décuplé par rapport à celui de l’an passé, qui terminait à 184 immatriculations.

Source : autoactu.com