Kia a dévoilé les versions hybrides-rechargeables de son crossover Xceed et de sa compacte Ceed SW. Les deux modèles se dotent d’un moteur électrique et d’une batterie offrant jusqu’à 60 km d’autonomie en plus de leur bloc essence. Ils seront commercialisés début 2020.

Après avoir électrifié la gamme Niro et l’Optima SW puis lancé une nouvelle e-Soul, Kia équipe ses Xceed et Ceed SW d’une motorisation hybride-rechargeable. Dans cette version, le SUV et la citadine se dotent d’un moteur essence quatre cylindres de 1,6 l épaulé par un moteur électrique de 44,5 kW (60 ch). Ce dernier est alimenté par une batterie lithium-ion de 8,9 kWh autorisant une autonomie d’environ 60 km selon le constructeur. L’ensemble développe une puissance de 141 ch pour un couple de 265 Nm. Des caractéristiques qui permettent au Ceed SW de franchir le 0 à 100 km/h en 10,8 s et 11 s pour le Xceed.



Transmission à six rapports

La transmission s’effectue au travers d’une double embrayage à six rapports. Une configuration différente de la plupart des véhicules hybrides, qui exploitent une boite CVT (à variation continue) jugée peu économe. Le système embarqué par Kia permet au moteur essence de fonctionner en parallèle au moteur électrique à l’inverse d’une transmission CVT qui transfère l’énergie du moteur thermique au bloc électrique. Les rapports peuvent même être sélectionnés par le conducteur. Kia ne communique pas sur les niveaux d’émissions de CO2 en attendant la réalisation des tests d’homologation.

Capacité de remorquage

Les deux modèles se distinguent également par leur capacité de remorquage, assez rares sur des véhicules électrifiés. Si la masse tractable n’a pas été dévoilée, Kia annonce la possibilité d’acheter un « pack remorquage » en option réservé aux charges freinées. Son usage devrait cependant fortement augmenter la consommation et faire davantage appel au moteur essence. Ce dernier puise son carburant dans un réservoir de 37 litres situé à cheval sous le banquette arrière et le seuil de coffre, accolé à la batterie. Logiquement, la capacité du coffre est diminuée sur les Xceed et Ceed SW hybrides-rechargeables. Le volume disponible est de 437 litres et 1506 litres une fois les sièges arrière rabattus sur la Ceed SW et 291 à 1243 litres sur la Xceed. Un sous-coffre permet de ranger les câbles de recharge.

Recharge en 3h30

Conformément à la nouvelle législation européenne entrée en vigueur le 1er juillet 2019, les véhicules sont dotés d’un avertisseur piéton actif en mode électrique à basse vitesse et en marche arrière. Un « VESS » qui génère un son virtuel de 59 décibels. Sur le plan esthétique, les différences sont légères comparé aux versions thermiques. Les calandres ont été retravaillées pour améliorer l’aérodynamisme et l’aile avant gauche se dote d’une trappe de recharge. Le connecteur T2 permet de faire le plein en 3h30 sur une prise domestique classique ou sur une borne jusqu’à une puissance de 3,3 kW AC. Via l’écran de bord de 8 ou 10,25 pouces selon la finition, le propriétaire dispose d’informations sur le système électrique et peut programmer la recharge afin de le lancer à une horaire spécifique, pendant les heures creuses par exemple.

Réservés au marché européen, ces véhicules seront assemblés à Zilina en Slovaquie et commercialisés début 2020 à un tarif probablement situé entre 25 et 30.000 euros pour la Ceed SW et 30 à 35.000 euros pour la Xceed. Ils bénéficieront de la garantie de 7 ans ou 150.000 km qui couvre également la batterie et le moteur électrique.