L’Audi e-tron Sportback au Salon de Genève 2019 – vue avant

Second modèle voué à intégrer la nouvelle famille 100% électrique d’Audi, l’e-tron Sportback a fait une entrée remarquée au Salon de Genève, mais sous une robe bariolée.

Dès 2017, Audi promettait un crossover – ou SUV coupé c’est selon – dont la motorisation serait entièrement électrique. Deux ans plus tard, la version de production du e-tron sportback est enfin dévoilée au public, mais pas sous la forme attendue.

En habit de combat

Il fallait s’y attendre, puisque le communiqué de presse précédent l’évènement suisse appuyait sur une présentation fin 2019. Sachant que l’attente est grande, Audi ne pouvait cependant pas laisser les journalistes et visiteurs de Genève bredouille. Comme l’e-tron « tout court » en 2018, l’e-tron Sportback se révèle dans un exemplaire à carrosserie masquée, bariolée.

Ce SUV s’appuiera, comme le grand frère classique dont il reprendrait l’autonomie d’environ 400 kilomètres en cycle WLTP, sur une plateforme dédiée. Une batterie de 95 kWh de capacité, acceptant sans doute la recharge jusqu’à une puissance de 150 kW, alimenterait un moteur d’une puissance de 300 kW ou 408 chevaux.

Ni la date de commercialisation ni le prix de vente pour la France ne sont connus à ce jour pour cet Audi e-tron Sportback. Le rendez-vous sera surement donné, au mieux, au Salon de Francfort, en septembre prochain.

Du 100% batterie sur le stand à Genève

Pour épauler cet Audi e-tron sportback, l’e-tron s’affiche comme le premier véhicule 100% électrique de série. Deux concept-cars illustrent également le futur pour 2020. Le Q4 e-tron sera un SUV plus compact, l’e-tron GT une grande berline venant chercher la Tesla Model S.

Ces Audi 100% électriques seront accessibles aux visiteurs du Salon de Genève entre les 7 et 17 mars 2019.

L’Audi e-tron Sportback en mode camouflage au Salon de Genève 2019
4.3 (85%) 8 votes