Nissan LEAF

Pour favoriser le développement de la voiture électrique sur son territoire, la région Haute-Normandie vient d’adopter un dispositif d’aide ambitieux. Mais pour en profiter, il va falloir se dépêcher…

Vite !

Pour les particuliers, autant vous prévenir tout de suite, il va falloir faire vite ! En effet, l’aide de 5 000 € pour l’achat d’une voiture électrique vient d’être votée et elle est limitée à 150 dossiers par an.

Certains de nos lecteurs nous remontent d’ailleurs que dans les concessions, de nombreux vendeurs sont déjà en train de faire des dossiers pour eux et leurs proches… les 150 dossiers risquent donc d’être très rapidement atteints !

Concrètement, avec cette aide, la ZOE démarre ainsi à 10 190 €, montant auquel il faut évidemment rajouter le coût de la location de batteries. La LEAF n’est pas en reste puisque le prix de base (hors location de batteries) est de 11 590 €.

Un autre volet de cette aide concerne les entreprises et les associations domiciliées en Haute-Normandie et de moins de 5 000 salariés. Elles peuvent bénéficier d’une aide à l’achat d’une voiture électrique (hors leasing) de 5 000 €, pour un maximum de 5 véhicules. Ici encore, les aides risquent de partir très vite puisque seuls 100 véhicules par an pourront bénéficier de cette aide.

Le collectivités ne sont pas oubliées puisqu’un quota spécifique leur est réservé : 150 véhicules par an. Elles pourront bénéficier d’une aide de 5 000 € à hauteur de 5 véhicules maximum.

Fait encore plus marquant : les véhicules destinés aux lycées seront pris en charge à 70% par la région, contre 50% pour les véhicules thermiques actuellement.

Et les bornes ?

Les infrastructures de recharge ne sont pas oubliées, puisque la région Haute-Normandie va aider les entreprises qui souhaitent installer des bornes à hauteur de 50% de l’investissement, dans une limite de 25 000 € (hors supervision, maintenance, ou renforcement du réseau).

Les collectivités pourront également bénéficier de cette aide, mais uniquement pour les bornes de recharge qui ne sont pas situées en voirie et donc utilisées par la collectivité pour sa flotte de voitures électriques. Pour les lycées, les bornes de recharge seront prises en charge intégralement par la région !

Une belle initiative !

Voilà en tout cas une belle initiative dont on espère qu’elle fera tâche d’huile dans d’autres régions. Elle devrait permettre d’immatriculer plus de 400 véhicules électriques par an et de développer les infrastructures de recharge par la même occasion.

Vous pouvez consulter le détail des aides sur le site de la région :

Notez cet article