C’est au second semestre de la présente année 2019 que devrait être commercialisée la version hybride rechargeable de la Kia Ceed. A son bord, le même groupe motopropulseur qui anime le Niro Plug-in hybrid.

PHEV à l’essai

Publiées par nos confrères de CarScoops, la douzaine de photos ne permet pas précisément de distinguer les éléments de carrosserie spécifiques à la version hybride rechargeable de ce modèle, surpris en plein essai hivernal dans sa déclinaison break, désignée commercialement « Sportwagon » par le constructeur.



La Kia Ceed étant déjà en circulation dans des motorisations plus classiques, on imagine facilement qu’il s’agit actuellement pour Kia de contrôler la bonne tenue aux températures rigoureuses de l’hiver de toute la partie spécifique à la version PHEV, en particulier la batterie et ses dispositifs de recharge et de contrôle.

Avant de lancer une voiture sur le marché, les constructeurs prennent le soin de vérifier sa résistance aux conditions extrêmes d’utilisation, parmi lesquelles une forte humidité, et des températures exceptionnellement basses ou, au contraire, élevées.

GMP

L’autonomie électrique attendue pour la Kia Ceed Sportwagon hybride rechargeable sera d’une soixante de kilomètres, obtenue d’une batterie lithium-ion polymèrede 8,4 kWh de capacité. Elle alimentera un moteur électrique d’une puissance de quasiment 45 kW, associé à un bloc thermique essence 4 cylindres 1.6 GDI qui frisera les 78 kW, pour un couple de 147 Nm. Lorsque les moteurs fonctionneront de concert, il sera possible de tirer du véhicule une puissance de 104 kW pour 265 Nm de couple.

L’introduction dans une carrosserie de type break d’un GMP hybride rechargeable doit permettre à Kia d’évaluer s’il sera pertinent d’intégrer cette architecture à d’autres déclinaisons du modèle Ceed.