Forcés à adopter une motorisation hybride rechargeable pour survivre, les deux petits SUV Jeep se présentent dans leurs futures variantes 4x4e pendant le salon suisse.

Les nouvelles normes de pollution de 2021 à 95 g/km de CO2 seront sévères pour les SUV, et donc menaçantes pour Jeep qui en a fait sa spécialité. Pas d’autre voie possible… la marque doit électriser ses modèles les plus populaires, à commencer donc par les compacts Renegade et Compass.



Les deux petits en premiers

Le Renegade constitue à lui seul 77% des ventes de la marque en France. Il sera donc le premier à se munir d’une version hybride rechargeable 4x4e, dès la fin de l’année 2019. Ce Renegade 4x4e utilisera un moteur 1,3 litre essence turbo associé à un bloc électrique monté sur l’essieu arrière. Logiquement, ce modèle sera 4 roues motrices, avec une puissance estimée « entre 190 et 240 chevaux ». Pas de consommation annoncée, mais au regard des émissions CO2 « sous 50 g/km », elle oscillera autour de 2 l/100 km.

Jeep ne détaille pas où les batteries seront logées, ni leur capacité, qui approchera les 10 kWh. Leur objectif est lui chiffré par le constructeur américain, celui de rouler 50 kilomètres en tout électrique. Sur le seul moteur électrique, le SUV pourrait atteindre la vitesse maximale de 130 km/h. Avec l’aide du moteur thermique, ce modèle 4x4e fera passer un cap de performances au Renegade. L’exercice de l’accélération de 0-100 km/h sera réalisé en 7 secondes, une valeur 2 secondes sous le plus véloce diesel de 170 ch.

Le Jeep Compass 4x4e n’est pas oublié, et empruntera à l’identique le moteur hybride essence 1,3 litre « jusqu’à 240 ch ». Avec seulement 13 cm de plus que le Renegade et un poids similaire, il affichera ainsi des valeurs de consommation proches. Par contre, il faudra patienter début 2020 pour les premières livraisons, peut-être en raison de sa fabrication au Brésil.

Les grands suivront

Par la suite, le Jeep Grand Cherokee va lui aussi recevoir une chaîne de traction hybride rechargeable. La nouvelle génération prévue pour 2021, fabriquée aux États-Unis, se secondera d’inédits cousins 7 places dérivés aussi en hybride rechargeable. Toutefois, ces grands Jeep ne sont pas assurés de figurer sur le catalogue européen. Quant au Wrangler hybride, espéré depuis plusieurs années, il se fait encore attendre…