A compter de 2019, certains modèles des deux marques coréennes pourront intégrer des panneaux solaires. Une solution qui devrait à terme se généraliser et être proposée sur des voitures hybrides et électriques mais aussi sur des modèles purement thermiques.

Si Hyundai et Kia ne sont pas les seuls à vouloir intégrer des panneaux solaires à leurs voitures – Toyota le propose déjà sur la Prius – ils seront sans doute les premiers à déployer la solution à grande échelle. Dans un communiqué de presse commun, les deux marques indiquent vouloir démocratiser la technologie et la proposer dès 2019 sur certains modèles. Une première étape qui concernera quelques modèles hybrides des deux marques. Intégrés à des toits standards, ces panneaux solaires permettront de recharger entre 30 et 60 % de la batterie en fonction des conditions d’ensoleillement estiment les deux constructeurs.



En pratique, Hyundai et Kia annoncent travailler sur trois types de panneaux solaires : un système en silicium de « première génération », un système semi-transparent de « seconde génération » et un système léger de « troisième génération » capable de s’intégrer à la carrosserie des véhicules.

Aussi sur le thermique

S’il est d’usage d’associer les systèmes solaires aux véhicules électriques et hybrides, le groupe Hyundai compte également proposer la solution sur des modèles thermiques.

Semi-transparentes, la seconde génération de cellules photovoltaïques sur laquelle travaille le groupe coréen pourra être appliquée sur un toit ouvrant panoramique. Un système qui permettra d’épauler la batterie pour l’alimentation des équipements électriques, faisant ainsi baisser la consommation et les émissions de CO2.

Plus lointaine, la troisième génération est actuellement en cours d’étude. L’objectif est de pouvoir associer les cellules photovoltaïques installées sur le toit à des panneaux solaires directement intégrés à la carrosserie, par exemple sur le capot de la voiture. Une bonne façon de maximiser la production d’énergie.

De consommateur à producteur d’énergie

« À l’avenir, différents types de technologies de production d’électricité, y compris le système de charge solaire, seront associés aux véhicules. Cela leur permettra de passer d’un dispositif passif consommant de l’énergie à une solution générant activement de l’énergie », a déclaré Jeong-Gil Park, vice-président du groupe Hyundai Motor, qui a développé cette technologie.

« Le paradigme du propriétaire du véhicule passera de celui de consommateur à celui de producteur d’énergie » a t-il ajouté.