Lors d’une conférence de presse organisée en Corée, le groupe Hyundai a annoncé qu’il comptait considérablement renforcer sa gamme de voitures électriques avec une offre portée à 14 véhicules d’ici à 2025.

Alors qu’ils ne proposent aujourd’hui que deux modèles purement électriques – la Ioniq et le Soul – Hyundai et Kia comptent renforcer leur offre au cours des prochaines années. Parmi les modèles d’ores et déjà annoncés figurent le Kona électrique, dont la version définitive devrait être présentée en mars prochain à Genève, et la version électrique du Niro, non officiellement confirmée mais aperçue en cours de tests ces dernières semaines.

Premier vice-président de Hyundai Motor, Lee Ki-sang a également confirmé l’arrivée d’une berline de luxe siglée Genesis d’ici 2021. D’ici la fin de l’année, le constructeur devrait également présenter la nouvelle version de la Kia Ray, une key-car électrique réservée au marché coréen.

D’ici la fin de l’année sera présentée la nouvelle Kia Ray, une micro-citadine disponible en version électrique et réservée au marché coréen.

Sur les dix premiers mois de l’année, le constructeur annonce avoir vendu près de 14.000 Ioniq électriques et près de 7400 Kia Soul EV.

Cap sur l’hydrogène

Au-delà de l’électrique, le constructeur poursuivra également ses travaux dans le domaine de la voiture à hydrogène. En début d’année prochaine au CES Las Vegas, le constructeur présentera la version définitive de son nouveau SUV à hydrogène. Censé succéder à l’actuel iX35 Fuel-Cell, celui-ci sera lancé en Corée-du-Sud dès l’an prochain avant d’arriver en Europe et en Amérique du Nord.

En intégrant les voitures hybrides et hydrogène, le groupe Hyundai se fixe un objectif de 38 véhicules écologiques au sein de sa gamme à l’horizon 2025.

Hyundai et Kia comptent accélérer sur l’électrique
3.5 (70%) 2 votes