La ligne de la Ford Focus électrique

Ford vient d’annoncer la disponibilité de la Ford Focus dans 5 points de vente en France et son tarif officiel. Une voiture que j’ai eu l’occasion d’essayer brièvement il y a quelques semaines.

Le constructeur américain vient donc élargir l’offre disponible en matière de voitures 100% électriques avec un modèle bien connu du grand public : la Ford Focus.



La Focus électrique est disponible dès à présent dans 5 concessions formées pour intervenir sur ces véhicules (Saint-Ouen-L’Aumône (95), Bordeaux/ Bruges (33), Lyon (69), Strasbourg/Souffelweyersheim (67) et Cannes/Le Cannet (06)).

Ford a fait le choix de proposer la voiture à un tarif de 39 990 €, auquel il faut soustraire le bonus écologique de 7000 € pour arriver à un tarif de 32 990 €. La Focus électrique vient se placer sur un créneau déjà occupé par la Nissan LEAF proposée, bonus écologique déduit, à… 23 190 € ! Difficile de justifier un tel écart.

Alors, qu’est-ce qu’on a pour ce tarif ?

La face avant de la Ford Focus électrique

La Focus Electric (c’est son appellation officielle) dispose d’une autonomie NEDC de 162 km grâce à sa batterie lithium-ion de 23 kWh qui alimente un moteur de 107 kW (142 ch). Point important : la batterie, tout comme le reste de la voiture, est garantie 5 ans, kilométrage illimité.

La recharge peut se faire sur une prise domestique depuis un câble livré avec la voiture. La Focus électrique accepte également la recharge accélérée en 32A, ce qui lui permet de faire le « plein » en 3 à 4 heures. En revanche, la recharge rapide n’est pas proposée, même en option… dommage.

Esthétiquement, il n’y a pas grand chose qui distingue la version électrique de la version thermique

Côté équipements, ce sont les mêmes que la Focus Titanium, avec en plus le système de navigation GPS Sony, la caméra de recul, les rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement et les essuie-glaces à déclenchement automatique. Le système connecté SYNC de Ford équipe bien entendu cette Focus électrique.

Mon essai de la Ford Focus électrique

Le tableau de bord de la Ford Focus électrique

J’ai eu l’occasion de prendre la voiture durant 30 minutes montre-en-main au départ de l’aéroport de Francfort. Difficile de se faire un avis sur cette voiture dans ces conditions : j’ai pu prendre l’autoroute jusqu’à l’entrée de la ville, poser la voiture pour prendre quelques photos et revenir par l’autoroute.



Néanmoins, j’ai pu constater que la voiture est nerveuse et agréable à conduire. Conduisant une Nissan LEAF au quotidien, je ne suis pas dépaysé. L’intérieur est soigné et je retiens particulièrement l’ordinateur de bord qui affiche un indicateur très intéressant pour apprendre à doser son freinage afin de maximiser l’économie d’énergie. Bien joué sur ce coup-là !

Par contre, au niveau du coffre, c’est décevant : la batterie prend beaucoup de place et rappelle que la Focus n’est pas une voiture conçue au départ pour la motorisation électrique.

Le coffre restreint de la Ford Focus électrique

Difficile de me prononcer sur l’autonomie de la voiture ou ses qualités routières mais en tout cas j’en garde le souvenir d’une voiture assez bien insonorisée. Des impressions qu’il faudra confirmer lors d’un essai plus approfondi.

En attendant, vu l’écart de prix avec la Nissan LEAF, j’ai un peu de mal à voir comment la Focus électrique va pouvoir se placer sur le marché de l’électrique en France. Il faudra certainement revoir son prix à la baisse pour convaincre les automobilistes…