Faraday Future continue de retarder les livraisons de son SUV électrique. Le FF91 n’arrivera désormais qu’en août, si tout se passe bien d’ici là.

Fin mai, il semblait acquis que Faraday Future avait enfin atteint le stade où les livraisons de son FF91 allaient débuter. Une bonne nouvelle qui intervenait après huit années de galère pour la start-up américaine et son SUV électrique.

Mais il semble que cette petite entreprise ne connaisse que la crise, puisque de nouveaux retards vont s’ajouter. Le jeune constructeur a révélé que les livraisons, que l’on attendait en juin, n’auraient lieu qu’au mois d’août.

Il s’agira là des premières livraisons, concernant les premiers exemplaires du SUV électrique. Les livraisons classiques aux clients n’interviendront, elles, que lors de la phase suivante de commercialisation.

Contrairement aux retards précédents, il ne semble pas que cela soit dû à un problème financier. D’après Faraday Future, la raison est « les contraintes de timing et le bouclage des tests de systèmes additionnels liés aux essais de sécurité améliorés d’une fonctionnalité unique du FF91 2.0 Futurist Alliance. »

À lire aussi Vente d’actions Tesla : un cadre de Ford se moque d’Elon Musk

Une mauvaise nouvelle du côté de la bourse

Mais les mauvaises nouvelles ne s’arrêtent pas là pour Faraday Future. Sa présence en bourse paraît poser des craintes, et le conseil d’administration a décidé de voter l’annulation du fractionnement d’actions.

Le fractionnement d’action est une méthode visant à augmenter le nombre d’actions disponibles au capital d’une entreprise. L’effet direct de cela est la réduction du prix des actions, et donc une attractivité plus importante pour le titre sur le marché.

Faraday Future l’avait voté récemment, mais la marque a décidé de faire machine arrière. Il s’agit d’une « décision stratégique » selon la firme. « De nombreuses entreprises de courtage ou d’investissements ont une politique qui les interdit d’investir dans des actions à bas prix, ou découragent les courtiers d’investir à bas prix. »