Fabrication du premier exemplaire de la FF91

Ces derniers temps, Faraday Future – la start-up qui voudrait concurrencer Tesla – avait surtout attiré l’attention des médias par les difficultés et déboires auxquelles elle était confrontée. Aurait-elle réussi à les surmonter ? Selon un communiqué récent les premières livraisons de la FF91, son SUV électrique, sont attendues avant la fin de cette année.

Premier modèle développé par Faraday Future, la FF91 avait été dévoilée début 2017 au CES de Las Vegas et les performances annoncées n’étaient pas passées inaperçues. Une puissance de 1050 ch (772 kW), un 0 à 60 mph (96,5 km/h) abattu en 2,39 secondes, une batterie de 130 kWh promettant une autonomie de 700 km en cycle NEDC et 600 km selon le standard américain EPA, une vitesse de charge de 800 km/h laissant supposer un chargeur d’au moins 150 kW et une flopée de capteurs dont un LIDAR 3D permettant un haut niveau de conduite autonome … Voilà qui laissait présager l’arrivée sur le marché d’un concurrent sérieux pour Tesla.

La voiture de série devrait être similaire à ce prototype

La suite a été moins glorieuse : abandon du projet de nouvelle usine, dirigeants démissionnaires, défauts de paiement, problèmes avec les fournisseurs, ennuis du fondateur Jia Yeuting avec la justice chinoise … Nombre d’observateurs commençaient à douter sérieusement de la capacité de cette jeune pousse ambitieuse de commercialiser un jour une voiture compétitive.

Il y a quelques mois on apprenait toutefois l’arrivée d’un nouvel investisseur coté à la bourse de Hong Kong (Evergrande Health), la nomination de Jia Yeuting comme PDG, la location à Hanford (Californie) d’une ancienne usine Pirelli pour entamer la production ainsi que les premiers recrutements d’ouvriers qualifiés. Les travaux préparatoires au lancement de la fabrication en série ont débuté en mars de cette année et les premiers équipements de production étaient installés en juin.

La semaine dernière, la direction de Faraday Future a publié un communiqué annonçant la livraison des premiers exemplaires de la FF91 avant la fin de cette année. Comme preuve de sa crédibilité, elle dévoilait des photos et une vidéo du montage d’un premier châssis (body-in-white comme l’appellent les initiés).

Tout irait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes chez Faraday Future … « C’est un plaisir de voir comment tous les collaborateurs travaillent avec enthousiasme à la production du premier exemplaire de notre FF91 » nous déclare avec fierté Dag Reckhorn, responsable de la production. Pour le PDG Jia, « un jalon important a été franchi par Faraday Future ».

On vérifiera donc dans quelques mois si les promesses seront tenues … et si, dans ce segment des SUV premium de plus en plus étoffé, la start-up est capable d’affronter la concurrence des Tesla, Jaguar I-Pace et Audi e-tron quattro dont la sortie est également attendue pour la fin de l’année.

Faraday Future : premières livraisons de la FF91 annoncées en fin d’année
4.2 (83.33%) 12 votes