Essai Peugeot 308 SW Hybrid 180 : que vaut la moins chère des 308 breaks hybrides rechargeables ?


Peugeot 308 SW Hybrid 180

Vous tenez bon face à l’avènement du SUV ? Bonne nouvelle, les breaks ont encore leur mot à dire ! Et c’est sur la Française au lion que nous jetons notre dévolu aujourd’hui. Plus de volume de chargement, un fonctionnement électrique au besoin, le tout toujours avec des ambitions « généraliste premium ». Notre essai de l’hybride rechargeable Peugeot 308 SW Hybrid 180.

Publicité

Nouveau look, nouvelles motorisations, que vaut la troisième génération de Peugeot 308 SW dans sa version hybride rechargeable ? On a pris le volant du modèle Hybrid 180 le temps d’une semaine, entre petits trajets et longs parcours. Pas de version haut de gamme suréquipée cette fois-ci, mais un entre-deux avec la finition Allure Pack. De quoi offrir un compromis idéal entre les versions Active et GT, aussi bien en matière de style que d’équipement.

Peugeot 308 SW Hybrid 180 côté look : baby 508

Comme pour les générations précédentes, la Peugeot 308 SW Hybrid 180 partage beaucoup avec sa sœur berline. On retrouve ainsi une face avant identique, au dessin sportif et aux crocs caractéristiques de la gamme du constructeur. Calandre, feux LED affûtés, nouveau logo, tout y est. C’est donc à partir du milieu que le véhicule évolue. Avec son empattement de 2,73 m, le break s’étire jusqu’à atteindre 4,63 m de long. Soit 27 cm de plus que la berline, au profit d’un coffre de 548 litres. Une valeur tout à fait respectable dans cette catégorie, bien qu’inférieure aux 608 litres de la jumelle thermique. Le tout pour 1,85 m de large et 1,44 m de haut. Notre modèle blanc nacré est monté sur des jantes Halong diamantées de 17 pouces, pour un rendu plus sportif chic. Le design est moderne et valorisant, loin des breaks purement fonctionnels, bien moins séduisants.

À l’extérieur, finitions et assemblages sont de très bonne facture. Certains détails nous sont familiers, tels que les rétroviseurs qui équipent également les DS4 et Citroën C5 X. On notera tout de même le logo lumineux du lion, projeté sous les rétros. Une petite touche « too much », mais qui nous plaît bien. Seules les sorties d’échappement factices sont un peu exagérées à notre goût. Plus subjectif : on préfère même la Peugeot 308 SW à la berline, un peu « surdesignée » de l’arrière. Ici, le coffre perd le bandeau au bénéfice d’une carrosserie plus élégante que racée, mettant en avant la signature lumineuse. Mais ça, on vous laisse nous dire ce que vous en pensez. Le rendu global est en tout cas plutôt musclé et flatteur, digne des ambitions premium de la marque française. Une vraie baby 508 SW !

Vie à bord : ambiance « techno-spirit »

La Peugeot 308 SW Hybrid 180 est fidèle aux ambitions high-tech de la marque. Elle nous accueille dans une ambiance à la pointe de la modernité, avec son nouvel i-Cockpit. Celui-ci réunit un combiné de 10 pouces et un écran multimédia doublé de commandes i-Toggles personnalisables. On retrouve également la nouvelle console centrale et ses nombreux rangements, sans oublier l’incontournable petit volant. Bien que très maniable au quotidien, nous lui préférons un volant de taille classique. Jugement purement personnel, mais en voilà un tout à fait objectif : le volant nous cache le combiné ! Malgré sa position haute, l’instrumentation est en effet obstruée par le volant, à moins de le baisser complètement. Auquel cas notre genou droit vient taper dedans. Il faudra donc choisir : combiné dégagé ou espace aux genoux. Heureusement, ce détail ne ruine pas l’expérience à bord.

L’écran tactile de 10 pouces se révèle être très complet et plutôt bien pensé. La connexion Apple CarPlay sans-fil se fait immédiatement et sans latence, contrairement à l’affichage général. L’interface souffre en effet de quelques petits ralentissements lors des animations, mais rien de dramatique. Navigation embarquée, mur d’applications et commandes générales sont plutôt bien intégrés, mais encore un peu « usine à gaz » par endroits. Seule la commande de climatisation aurait gagné à conserver des réglages physiques pour la température, au lieu du tout tactile. Du reste, sièges électriques chauffants à mémoire et aides à la conduite sont intuitifs et efficaces. À l’avant comme à l’arrière, les passagers profitent de prises USB-C pour la connectivité et la recharge. Finition Allure Pack oblige, notre Peugeot 308 SW Hybrid 180 fait l’impasse sur certaines options. Pas de hayon électrique, ni de combiné à affichage 3D.

À lire aussi Voiture électrique : Peugeot lance ses essais personnalisés  

Performances et comportement : c’est une 308 !

Bien calé dans notre siège conducteur AGR, on profite d’une assise confortable doublée d’un bon maintien latéral. Des conditions idéales pour lancer notre Peugeot 208 SW Hybrid 180 sur la route. Sous le capot, notre break est animé par un moteur PureTech 150, couplé à un moteur électrique de 81 kW. L’ensemble développe une puissance cumulée de 180 chevaux et 360 Nm de couple, plus que suffisante sur ce type de véhicule. L’auto est parfaitement réactive en toutes circonstances, tout particulièrement en mode électrique bien entendu. Démarrages, insertions, et dépassements se font en toute sérénité, tout en faisant preuve d’un comportement exemplaire. Finalement, le seul moment de patinage a été sur le revêtement mouillé d’un parking sous-terrain par temps de pluie. Un peu inévitable lorsque la puissance est transmise aux roues, mais tout de même surprenant sur le moment.

Sans surprise, le châssis profite de toute l’expertise du constructeur sur ce terrain. C’est verrouillé, plaqué au sol et précis en toutes circonstances. Si notre 308 peut se montrer un brin joueuse en mode Sport, elle met l’accent sur l’équilibre plutôt que le dynamisme. Comprenez par là qu’elle privilégie le confort plutôt que le fun dans les virages. Après tout, ce n’est pas ce qu’on lui demande (même si elle le fait toujours très bien, 308 oblige). Même constat côté boîte automatique e-EAT8, pas des plus réactives aux palettes lorsque l’on attaque un peu. Là encore, c’est en full automatique au quotidien que la boîte fait des merveilles. Sa vocation, c’est d’emmener des passagers et un coffre chargé, et ça, elle le fait plus que bien. Que l’on soit seul à bord ou véhicule plein, la Peugeot 308 SW Hybrid 180 nous met en confiance.

Consommation et autonomie : 60 km en tout électrique

Au quotidien, la Peugeot 308 SW Hybrid 180 excelle sur les trois modes Électrique, Hybride et Sport. En tout électrique, la batterie de 12,4 kWh annonce 60 km d’autonomie. Une promesse tenue avec un peu d’écoconduite. Avec quelques accélérations plus appuyées par-ci par-là, c’est minimum 50 km sans problème. Côté recharge, nous avons pris 1 h 44 avec le chargeur optionnel de 7,4 kW. Un temps de charge qui passe à 3 h 25 en 3,2 kW (16A), et 7 h 5 sur prise standard 1,8 kW (8A). Comme pour tout véhicule hybride rechargeable, elle n’a d’intérêt que si son propriétaire pense à la recharger. En exploitant sa batterie, le break consomme 4,2 l/100 km en mode Hybride sur un cycle mixte. Ceci grâce à des transitions parfaitement intelligentes et presque imperceptibles entre thermique et électrique sur nos trajets quotidiens. Mention spéciale à l’onglet « Énergie » qui donne un suivi énergétique plutôt complet.

À lire aussi La Peugeot 9X8 hybride rechargeable intègre le catalogue du Lion

Un bon moyen de comprendre et optimiser notre conduite selon les trajets. En revanche, la consommation thermique flirte avec les 8 l/100 km sur autoroute sans trop faire attention. De notre côté, lecture des panneaux et régulateur en permanence nous permettent de consommer moins : 6,6 l/100 km en ville, 7,5 l/100 km sur autoroute. Sur des trajets variés (départementales, nationales), la conso mixte s’établit à 6,8 l/100 km. Des valeurs correctes compte tenu des 1 659 kg de notre Peugeot 308 SW Hybrid 180. La version PHEV démarre à 39 050 € en finition Active. Notre modèle Allure Pack démarre quant à lui à 41 650 €. C’est onéreux, mais Peugeot l’admet : les flottes représentent 70 % de la clientèle sur ce segment. Ce sont donc surtout les entreprises qui s’y retrouveront. Aux particuliers, on conseillera la finition GT Pack et tout ce qui va avec, du style aux équipements, tant qu’à faire.


En savoir plus sur le véhicule Nouvelle Peugeot 308 hybride rechargeable

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre