Sportive et futuriste, la Kia EV6 est le premier membre de la nouvelle famille de voitures électriques du constructeur coréen. Automobile-Propre a pu la tester en exclusivité dans une version de présérie.

Kia poursuit son offensive électrique. Après avoir en premier lieu électrifié des modèles à succès comme le Soul ou le Niro, la marque coréenne embraye sur une nouvelle gamme de véhicules dédiés. Tout simplement baptisée « EV », cette nouvelle famille est introduite par la Kia EV6, un modèle aux lignes inédites que nous avons pu tester en Allemagne dans une version de présérie.

Un véhicule électrique unique aux lignes futuristes

Tranchant avec le look néo-rétro de la Ioniq 5, le Kia EV 6 se distingue par ses lignes à la fois sportives et futuristes. Grande berline familiale typée crossover, elle mesure 4,70 m de long pour 1,89 m de large et 1,55 m de haut.

On est sur la même longueur qu’une Tesla Model 3.

En finition haut de gamme GT Line, notre modèle d’essai reçoit des jantes de 20 pouces, mais également des boucliers avant et arrière spécifiques.

  Kia EV6 Kia EV6 GT-Line Model 3
Longueur 4.68 m 4.70 m 4.70 m
Largeur 1.88 m 1.89 m 1.85 m
Hauteur 1.55 m 1.55 m 1.44 m

À hayon électrique, le coffre ouvre sur un espace généreux de 520 litres qui pourra être porté à 1 300 litres une fois la banquette arrière rabattue.

Un second espace de rangement est disponible sur le capot avant. Limité à 20 litres sur notre version à transmission intégrale, il grimpe à 52 litres sur la version propulsion, dépourvue du second moteur.

À l’intérieur

Grâce au grand empattement de 2,9 m, l’habitabilité est particulièrement généreuse. Les places arrière offrent un bel espace pour les genoux et une bonne garde au toit. L’absence de tunnel central rend exploitable la place du milieu. En matière d’équipements, on retrouve des prises USB au niveau des dossiers des sièges devant, mais aussi des sièges chauffants sur notre finition GT Line.

À l’avant, la présentation est assez flatteuse. Légèrement incurvé, le poste de conduite se compose de deux écrans de 12,3 pouces placés côte à côte. S’y ajoute un dispositif d’affichage tête haute sur notre finition GT-Line. En réalité augmentée, celui-ci projette les informations de conduite sur le pare-brise, directement dans le champ de vision du conducteur.

Au niveau de l’ordinateur de bord, les habitués du e-Niro ne seront pas perdus. Si l’interface graphique évolue en mieux, les menus restent plus ou moins les mêmes. On retrouve notamment un écran spécifique reprenant la consommation des différents équipements.

Les réglages du système de chauffage, ventilation et climatisation peuvent être modifiés grâce à des « boutons » tactiles situés sous l’ordinateur de bord. Pourtant proposée dans d’autres pays où elle est facturée 1 200 €, la pompe à chaleur ne fait pas partie des équipements proposés par le constructeur dans l’Hexagone.

Une plateforme nouvelle génération

Comme la Hyundai Ioniq 5, la Kia EV6 repose sur la plateforme e-GMP du groupe coréen. Côté motorisation, le modèle de Kia se décline en propulsion et en transmission intégrale. C’est cette seconde configuration que nous avons pu prendre en main dans une version de présérie. Équipée de deux moteurs électriques répartis entre les deux essieux, celle-ci offre 325 chevaux de puissance et 605 Nm de couple.

Annonçant plus de 500 kilomètres d’autonomie, le pack batteries cumule 77,4 kWh de capacité énergétique, soit quasiment 5 kWh de plus que le modèle de Hyundai, limité à 72,6 kWh. À préciser que cette Kia EV6 est également déclinée avec une batterie de 58 kWh. Une configuration qui, à date, n’est pas prévue sur le marché français. Un choix que le constructeur justifie par l’expérience acquise avec le Kia e-Niro où moins de 1 % des clients commandent la version équipée de la petite batterie.

En matière de recharge, cette Kia EV6 combine un chargeur embarqué de 11 kW à un dispositif Combo allant jusqu’à 240 kW en courant continu. Discrète, la trappe de recharge est intégrée sur l’arrière droit du parechoc.

Kia RWD Kia AWD
Moteur AV 74 kW
Moteur AR 168 kW 165 kW
Puissance cumulée 168 kW 239 kW
Batterie 77.4 kWh 77.4 kWh

En ville

Étalée sur 4,70 m, l’EV6 ne fait pas partie des petits gabarits. Pour autant, les manœuvres ne seront pas un problème. La berline coréenne offre de nombreux équipements. Pour le stationnement, notre version GT-Line profite de la caméra de recul, des radars avant et arrière ainsi que de la caméra 360°. Autre équipement très pratique : le dispositif BVM (Blind-Spot View Monitor) qui projette sur l’écran d’instrumentation un aperçu des angles morts lorsque le clignotant est activé.

En matière de régénération, les habitués du Niro électrique seront comblés. Opéré via les palettes au volant, le dispositif de récupération d’énergie est conservé sur cette EV6. Doté de quatre niveaux, dont un « 0 » pour le mode roue libre, il va même plus loin en intégrant un système « i-Pedal » inédit. Correspondant au niveau de régénération le plus fort, celui-ci permet d’arrêter totalement la voiture dès que la pédale d’accélérateur est relâchée. Les aficionados de l’économie pourront ainsi conduire sans recourir à la pédale de frein.

Au niveau du confort, on regrette les trépidations des grandes roues de 20 pouces. La moindre aspérité de la route se ressent et ce n’est pas très agréable. Un point qui, espérons-le, sera corrigé sur le modèle de série.

 

Sur autoroute : à fond sur l’autobahn allemande

Forte de 325 chevaux, cette Kia EV6 réalise le 0 à 100 km/h en 5,4 secondes. C’est mieux qu’une Tesla Model 3 SR (5,6 s), mais moins bien qu’une Model 3 Performance qui boucle l’exercice en 3,3 secondes.

Sur une portion d’autoroute illimitée allemande, nous avons pu réaliser une pointe à 193 km/h compteur. Une valeur qui dépasse les 185 km/h annoncés par la fiche technique du constructeur. L’insonorisation est toutefois à revoir. Les bruits d’air sont très présents dès lors que la vitesse dépasse les 130-140 km/h. Un point que les ingénieurs de Kia promettent d’améliorer d’ici au lancement de la version définitive.

En matière d’aides à la conduite, la Kia EV6 est plutôt généreuse. L’aide au maintien dans la voie, le régulateur de vitesse actif et la reconnaissance des panneaux sont ainsi intégrés dès le premier niveau de finition. À l’usage, l’ensemble est plutôt fluide et ergonomique. Équipé du système optionnel HDA2 (Highway Driving Assist 2), équivalent à une conduite autonome de niveau 2, notre modèle d’essai du nouveau Kia gère aussi le changement de file. En pratique, il suffit d’activer le clignotant pour que la voiture change automatiquement de voie. Plutôt pratique.

Une électrique à la consommation raisonnable

À la fois plus lourde et plus puissante que le Kia e-Niro, cette EV6 AWD est évidemment moins frugale. Les ingénieurs de la marque ont toutefois bien optimisé l’efficience des moteurs. Là où le e-Niro 64 kWh annonce 15,9 kWh/100 km en cycle mixte WLTP, notre EV6 affiche 17,2 kWh/100 km avec le même mode de calcul. Des chiffres qui se vérifient dans la réalité.

En mode urbain, l’ordinateur de bord nous annonce une moyenne de 14-15 kWh/100 km. Cela laisse présager une autonomie supérieure à 500 km.

Sur autoroute, la consommation n’est évidemment pas la même. Sans tenir compte du passage sur autoroute illimitée, où notre consommation s’est envolée à près de 30 kWh/100 km, nous arrivons à une moyenne de 22 kWh/100 km. Sans jouer au fou du volant, on peut donc raisonnablement atteindre 350 km d’autonomie réelle sur autoroute sur cette déclinaison à transmission intégrale.

Condition Consommation Autonomie (est.)
Urbain 15 kWh/100 km > 500 km
Autoroute 22-23 kWh/100 km 300 – 350 km
Infos cumulées (790 km compteur) 20,5 kWh/100 km 370 km

Le conseil AP : si l’autonomie d’une voiture électrique est une priorité pour vous, optez plutôt pour la version propulsion, moins énergivore, et les jantes de 19 pouces.

Une voiture électrique taillée pour les longs trajets

À l’instar de la Ioniq 5, la Kia EV6 reçoit un dispositif de charge rapide fonctionnant en 800 volts. En crête, la puissance peut atteindre jusqu’à 240 kW. De quoi autoriser une recharge de 10 à 80 % en moins de 20 minutes sur une borne de recharge haute puissance.

Un temps de recharge ultrarapide qui favorise le modèle coréen sur les stations Ionity françaises où la facturation est réalisée à la minute. Sans abonnement et en appliquant le tarif de base de 0,79 €/min, une charge de 20 minutes vous coûtera environ 15 € voire un peu plus si vous passez par un opérateur de mobilité, qui facture des frais supplémentaires. Les gros rouleurs pourront également souscrire à l’offre Ionity Power proposée par Kia. Offerte la première année, celle-ci est ensuite facturée 13 €/mois et permet d’accéder aux bornes Ionity à 0,29 €/min. Une charge de 20 minutes revient ainsi à 6 € seulement. C’est imbattable !

Prix Coût plein 20 minutes
Base 0.79 € 15,8 €
Ionity Power 0.29 € 5,8 €

Fonctionnant en 800 volts, la Kia EV6 accepte jusqu’à 240 kW de puissance de charge.

Cette EV6 est aussi équipée d’une option V2L (vehicle-to-load). Facturée 500 €, celle-ci prend la forme d’un adapteur Type 2/prise E/F qui vient se brancher sur le connecteur de la voiture. En puisant dans la batterie, il est ainsi possible d’alimenter tous types d’équipements électriques voire de recharger une autre voiture électrique. La puissance du système reste toutefois limitée à 3,6 kW.

L’option V2L prend la forme d’un adaptateur à brancher directement sur le port de charge.

Les tarifs : seulement 2 000 euros de bonus

En France, la Kia EV6 entamera ses livraisons à l’automne. Elle débute à partir de 47 990 hors bonus dans sa configuration de base en propulsion. Au final, le bonus maximal se limite à 2 000 € et rend le choix du constructeur de se limiter à la grosse batterie très discutable. En Belgique, la Kia EV6 est facturée à partir de 43 990 € avec la batterie de 58 kWh en configuration propulsion. Si elle était commercialisée en France, cette version accéderait au bonus de 6 000 €. Le tarif tomberait ainsi à 37 990 € bonus déduit. Comparée à une version 77,4 kWh vendue 45 990 euros bonus déduit, la différence s’élève à 8 000 €. Ce n’est pas rien !

Pour la version à transmission intégrale, il faudra débourser 51 990 € et même près de 60 000 € pour la finition haut de gamme de notre modèle d’essai avec ses nombreux équipements complémentaires. Un tarif qui rapproche dangereusement la berline coréenne d’une Tesla Model 3 Performance.

Pour les amateurs de puissance, Kia prépare également une version GT. Annoncée comme la plus puissante des Kia jamais construite, celle-ci cumulera 584 chevaux de puissance. Attendue fin 2022, elle est annoncée à partir de 66 990 €.

Version Prix hors bonus Montant bonus Prix bonus déduit
Kia EV6 RWD 58 kWh* 43 990 € 6 000 € 37 990 €
Kia EV6 RWD 77,4 kWh 47 990 € 2 000 € 45 990 €
Kia EV6 AWD 77,4 kWh 51 990 € 2 000 € 49 990 €
Kia EV6 GT 66 990 € 0 € 66 990 €

* Tarif Belgique – Non commercialisée en France

Essai nouveau Kia EV6 – Bilan

On a aimé
  • Consommation modérée
  • Performances sur les bornes de recharge rapides
  • Équipements et aides à la conduite


On a moins aimé
  • Version 58 kWh non disponible en France
  • Confort des pneumatiques
  • Insonorisation sur autoroute