Rencontré à l’occasion d’un salon dédié aux économies d’énergies, Arnaud OHREL a bien voulu répondre à quelques questions sur sa société, Electric’cars, qui commercialise des véhicules électriques.

Pouvez-vous présenter Electric’Cars en quelques mots ?

Electric’cars à été fondé en mai 2008 et son siège social se trouve à Erstein. La société Electric’cars est la première société alsacienne à proposer une gamme complète de véhicule 100% électrique.



Aujourd’hui la société distribue 14 marques de véhicules électriques regroupant des deux ou trois roues tels que des vélos à cardan à assistance électrique, des scooters 50 et 125cm3 et des tricycles qui disposent d’une autonomie allant de 35 à 90kms selon les modèles.

Nous disposons également de voitures et petits camions utilitaires pour particuliers, professionnels et collectivités qui eux varient entre 40 et 235 kms d’autonomie selon les modèles.

Quels sont les véhicules que vos clients recherchent le plus ?

Nos clients recherchent simplement des véhicules économiques et écologiques. Grâce à notre large gamme de véhicules nous disposons d’un modèle pour chaque usage : scooter pour les petits trajets citadins, petites voitures pour le loisirs ou les trajets quotidiens sans gros besoin d’autonomie.

Les collectivités recherchent des véhicules d’entretien, camion benne ou plateau pour le ramassage des ordures ou entretien des espaces verts. Les professionnels eux se dirigent vers des véhicules du type camionnette d’entretien ou de livraison.

Nous vendons aujourd’hui le 2ème ou 3ème véhicule du foyer. Nous remplaçons ainsi le véhicule de loisirs ou l’utilitaire, et non le véhicule famillial.

Quel est le profil type du client pour la voiture électrique ?

Le possesseur d’un véhicule électrique n’a pas vraiment de profil type. C’est une personne soucieuse de l’environnement ou de son portefeuille, qui est intéressée par l’innovation et recherche des solutions nouvelles pour améliorer et faciliter son quotidien.

Le premier scooter électrique 125 Lithium livré par Electric’cars pour la Police municipale de Metz.

La voiture électrique est un sujet à la mode, comment voyez-vous l’avenir de ce secteur ?

La voiture électrique est effectivement un sujet à la mode, cependant deux issues sont possibles. La première serait que les politiques et grandes firmes continuent à freiner le développement du véhicule électrique, par soucis de contrôle des taxes pétrolières. La deuxième serait de continuer à voir une belle évolution de la technologie électrique auprès des grands constructeurs et que le marché électrique d’ici 10 ans absorbe peu à peu le marché thermique.

Quelles sont les perspectives de développement pour Electric’Cars ?

La société Electric’cars cherche aujourd’hui à compléter son activité de vente par une production de ses véhicules, tout en continuant à vendre des produits ludiques et professionnels. Le but est de démontrer que cette technologie fonctionne et ainsi trouver les segments de véhicules les plus intéressants pour le développement de l’entreprise. Cette nouvelle étape se fera avec l’aide du superbonus gouvernemental de 5000€.