De conception française, la moto électrique e-Raw devient réalité à travers un premier prototype qui sera prochainement révélé à Lyon.

Designer basé à Lyon et diplômé d’un master en design industriel ainsi que d’un master en management de l’innovation, Martin Hulin avait présenté mi 2015 un concept de moto électrique pour le moins original: la E-raw, à l’époque prototype à l’échelle 1:1 roulant mais non motorisé.

Cadre tubulaire en acier, jantes à rayons, guidon dépouillé, fourche inversée, mais surtout un ensemble selle/réservoir minimaliste composé de 80 feuilles de bois collées les unes aux autres, mises en forme, puis découpées et poncées, ainsi qu’un iPhone en guise de tableau de bord (relié aux organes de la machine via Bluetooth) lui donnent un look inimitable.

En ce début 2017 le concept est devenu une vraie moto de 167 kg: son moteur type brushless transmet la puissance (80 kW, couple max:180 Nm) par l’intermédiaire d’une courroie crantée, la batterie Lithium-ion d’une capacité de 10,1 kWh  lui procurerait une autonomie de 185 km, la vitesse maxi étant bridée à 155 km/h et le 0 à 100 km/h abattu en 3,5 secondes.

A coté de l’atelier Expemotion à l’origine du projet, la société «essence motocycles» a été créée  en vue d’une éventuelle commercialisation : la présentation officielle étant prévue d’ici quelques semaines à Lyon.

Notez cet article