Après avoir annoncé l’entrée en production imminente de son premier modèle, l’e.Go Life, la start-up allemande e.Go Mobile présente actuellement sur le stand Microsoft du salon de Hanovre, l’e.Go Mover, un minibus électrique autonome.

 Le Mover peut aussi bien être utilisé pour les transports en commun urbains que pour des usages commerciaux ou privés. Fruit d’un partenariat entre e.Go Mobile, l’équipementier ZF  et Rehau, un spécialiste des polymères, ce minibus électrique dispose d’une autonomie de 10 heures en trajet urbain, mais il peut être doté en option d’un prolongateur d‘autonomie. La capacité de sa batterie n’a pas encore été dévoilée.



Deux versions sont d’ores et déjà prévues : celle de base d’une hauteur de 2,5 m pourra transporter jusqu’à 15 personnes. Un modèle légèrement plus petit (1,95 m de haut) sera destiné aux artisans, commerçants et particuliers. En attendant que le feu vert soit donné à la circulation de véhicules autonomes, le Mover sera initialement piloté par un chauffeur « en chair et en os ».

Les précommandes sont ouvertes depuis octobre 2017 et les 400 premiers exemplaires devraient être construits en 2019 dans les usines d’e.Go Mobile à Aix-la-Chapelle. Günther Schuh, le boss de cette startup décidément bien ambitieuse, prévoit de produire 3.000 unités en 2020 et pas moins de 15.000 en 2021, année où une version autonome de niveau 4 devrait déjà être disponible.
Dès cet été quelques dizaines de prototypes seront testés dans des villes allemandes. Günther Schuh aurait reçu plus de 70 candidatures de municipalités intéressées par ces essais. Aix-la-Chapelle, Munich et Friedrichshafen ont déjà été choisies.

Solutions de mobilité développées avec Microsoft

Au salon de Hanovre, ouvert au public depuis quelques jours, nous avons eu la surprise de découvrir l’e.Go Mover sur le stand de … Microsoft. L’objectif est en fait de présenter des solutions de mobilité urbaine basées sur la plateforme de « cloud computing » Microsoft Azure. Selon les scénarios imaginés par les partenaires, les navettes autonomes seront positionnées aux entrées principales des villes. Les visiteurs y laisseront leur auto pour prendre place dans un Mover. Auparavant ils auront pu communiquer leur destination avec une application sur smartphone. Contrairement aux lignes actuelles de transports en commun il n’y aura donc plus ni horaire ni itinéraire ni arrêt fixes. L’ensemble du service de transport sera géré souplement dans le cloud par des systèmes d’intelligence artificielle. Une vision futuriste de la mobilité qui pourrait bien être opérationnelle plus tôt qu’on ne l’imagine.

Pop-Up Store

Indépendamment de sa présence à Hanovre, e.Go Mobile a ouvert il y a quelques jours son premier Pop-Up Store à Neuss, près de Düsseldorf. Pendant 6 mois, les curieux pourront y découvrir l’e.Go Life, la petite citadine du constructeur, dont la production en série, rappelons-le, sera lancée dès ce 15 mai.