En avant-première du salon de Genève, la marque premium du groupe PSA vient de révéler la DS 7 Sportback, son nouveau SUV haut de gamme. Appelé à concurrencer les modèles allemands, il sera proposé dans une déclinaison hybride rechargeable au printemps 2019.

A la fois musclé et sensuel, la DS 7 Sportback dévoile ses lignes à une petite semaine de l’ouverture des portes du salon de l’automobile de Genève. Premier SUV commercialisé par la marque premium du groupe PSA, le DS 7 Sportback sera produit à Mulhouse à partir de l’automne prochain.

300 chevaux et quatre roues motrices

Si les motorisations conventionnelles seront lancées à compter de janvier 2018, il faudra attendre le printemps 2019 pour voir débarquer la version hybride rechargeable. Il devrait s’agir du premier modèle de la marque, et sans doute du groupe, à être équipé d’une telle motorisation. Sur le plan technique, il reprend en partie la plateforme technique EMP2 embarquée à bord du Peugeot 3008 et présentée en déclinaison hybride rechargeable l’an dernier par PSA (voir notre sujet).

S’inspirant de l’offre allemande, DS fait le choix de la performance pour cette future déclinaison plug-in qui devrait embarquer un bloc de 300 chevaux et quatre roues motrices composé d’un moteur essence de 200 chevaux couplé à deux moteurs électriques répartis entre les trains avant et arrière. En termes de puissance, si chaque moteur pourra délivrer jusqu’à 80 kW, leur puissance cumulée sera limitée à 90 kW en raison du dimensionnement du pack batterie. Implanté sous le plancher, il cumulera 13 kWh de capacité énergétique et autorisera jusqu’à 60 kilomètres d’autonomie en mode électrique.

Côté tarifs, cette déclinaison plug-in devrait être l’une des plus chères de la gamme…

Notez cet article