Dodge Charger Daytona SRT : la muscle-car passe à l’électrique et ça va faire du bruit


Le concept Charger Daytona SRT préfigure la première muscle-car 100 % électrique de Dodge, prévue pour 2024.

Publicité

L’électrique va tout emporter sur son passage. Les super-sportives vont devoir s’y mettre, même au pays de l’Oncle Sam, où les pick-up XXL ont d’ailleurs déjà commencé à faire leur révolution. Du côté des sacro-saintes muscle-cars, Dodge, pourtant pas en avance en matière d’électrification, veut prendre les devants. 

Il a promis pour 2024 son premier coupé surpuissant à moteur 100 % électrique. Il en donne un avant-goût avec ce concept Charger Daytona SRT, un nom évoquant le passé. En 1970, une Charger Daytona a été la première auto à passer la barre des 200 mph, soit environ 322 km/h, sur un circuit de Nascar. Faire référence au passé est une manière de rassurer une clientèle méfiante face à l’électrique ! Même avec ce type de moteur, une Dodge restera une Dodge. Le constructeur écrit d’ailleurs que le concept ressemble à une Dodge et se conduit comme une Dodge.

À lire aussi Hybride rechargeable – La première Dodge électrifiée… est une Alfa Romeo

Côté look, cette Charger Daytona SRT ne révolutionne pas l’allure de la muscle-car, même si sa silhouette ose tendre vers le fastback. Mais les angles et le côté minimaliste évoquent les productions des années 1960/1970. Les optiques sont d’ailleurs cachées avec la fine calandre, dont l’ouverture débouche en bout de capot. La modernité vient des signatures lumineuses. Le concept marque le retour du logo « Fratzog », utilisé de 1962 à 1976, et qui signera maintenant les Dodge électriques.

Si l’extérieur fait plutôt dans le néo-rétro, l’intérieur est moderne, avec un grand écran 12,3 pouces au centre et une instrumentation numérique incurvée. Une ligne lumineuse surmonte la planche de bord et se prolonge dans les portes. L’habitacle est baigné de lumière par un grand toit en verre.

Les informations techniques se font encore rares. Le moteur, nommé Banshee (comme il y a les Hemi ou Hellcat côté thermique), aura surement une puissance d’environ 1 000 ch. La marque veut des sensations de conduite proches de celles des moteurs V8, avec par exemple une transmission eRupt qui simule le passage de vitesses et provoque ainsi l’effet « plaquage au siège » à chaque changement de rapport !

Surtout, Dodge annonce la présence d’un système qui génère du bruit, beaucoup de bruit, histoire d’être grisé par cette sensation sonore, visiblement très importante sur une muscle-car. La Charger Daytona SRT peut ainsi atteindre 126 dB !

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre