| Sur
21 février 2020 10:09

Cupra Leon eHybrid 2020 : la sportive rechargeable venue d’Espagne

Par Matthieu LAURAUX

Déclinaison au tempérament trempé de la Seat Leon, la variante Cupra s’équipe d’une motorisation plus puissante, avec une version hybride rechargeable développant 245 chevaux, également présente sur le SUV Formentor de la marque.

Annoncée avec une vue avant agressive voilà quelques jours, la Cupra Leon lève enfin le voile. Suivant de près la version Seat, la compacte ibérique se convertit à des modèles plus puissants et typés. Bien entendu, l’électrification est au programme, avec une version hybride rechargeable.

Du cœur mais une autonomie maîtrisée

La Volkswagen Golf, qui initiait le mouvement sur la même plateforme MQB, s’accompagne avec la GTE de 2 motorisations proposant 204 chevaux (sur la Golf 7) et 245 chevaux (sur la Golf 8). Quoi de plus logique alors de voir les filiales espagnoles se les répartir, la sage Seat Leon eHybrid reprenant la motorisation 204 ch, tandis que les 245 ch se retrouvent sous le capot de la Cupra.

Techniquement, les ingénieurs ont revu les suspensions, le châssis (avec contrôle adaptatif « DCC ») et apporté une direction progressive. La hauteur décroit ainsi de 2,5 cm (à 1,45 m), tandis qu’un mode Cupra est également ajouté pour la conduite. Sur le plan du style, couleur cuivre, matériaux intérieur, grilles et jantes 18 pouces sont spécifiques, hébergeant des freins Brembo.

Le 1,4 litre essence TSI et son moteur électrique additionnel de 85 kW offrent ainsi jusqu’à 400 Nm de couple. Bien que les performances soient davantage le crédo de la marque, elles ne sont pas divulguées. Par contre, on connait déjà l’autonomie électrique, qui dépassera 60 km en cycle WLTP. La batterie est en effet identique, de capacité 13 kWh, rechargeable en 3h30 (on peut en déduire à puissance 3,6 kW). La consommation n’est pas connue, mais les émissions de CO2 sont promises sous 50 g/km.

Et bonne nouvelle, les carrosseries berline 5 portes et break Sportstourer seront disponibles au lancement. Reste à savoir quand, le constructeur restant vague sur la question, annonçant un simple « automne 2020 ». Présente au Salon de Genève du 5 a 15 mars, elle sera néanmoins accompagnée du Cupra Formentor, cousin du Seat Tarraco, aussi à motorisation hybride rechargeable.

Une version de course 100% électrique

Suite au lancement de la Cupra Leon, sa version de course e-Racer prendra le départ du championnat ETCR 100% électrique. Ce bolide de 690 chevaux portait auparavant les couleurs Seat, et jouera des coudes avec les rivales Hyundai et Alfa Romeo dès 2021.

La version de course Cupra e-Racer est électrique, forte de 680 ch.

Matthieu LAURAUX

Lire les commentaires

  • La planète va mal, et vous faite la promotion d'une voiture de 245cv thermique...
    Alors qu'il faut diminuer la puissance pour arriver à diminuer les émissions de chaleur et de CO2....
    Ma voiture possède 2 moteurs de 41CV et roule très bien,
    Quand allez vous ouvrir les yeux
    Éric TMS 70D

  • Au final plus chère et inconfortable que si le blason seat avait été apposé. Chapeau l'artiste.

  • En fait super déçu, je pensais Automobile Propre indépendant, indépendant de Volkwagen, mais las plus le temps passe plus on peut lire d'articles pub pour les produits VV et Seat Skoda... et du dénigrement pour Peugeot et Renault... pourquoi ??? ionity vous fait du chantage ?

    • Jamais contant ces lecteurs...loin de moi l'envie de défendre AP mais quoi qu'ils écrivent dans leurs articles ils sont toujours critiqués.Quand ce ne sont pas le anti-tesla qui crient aux matraquages pub pour Tesla, ce sont les anti-groupe VW qui crient aux scandales. Bref toujours à chicaner....
      Désolé pour le groupe PSA mais il faut aussi dire qu'en arrivant après la guerre avec un produit déjà opselète, ils ne risquent pas d'avoir de bon articles.

Ce site utilise les cookies.