La ZOE après son crash-test frontal à 64 km/h

Avec les différents « scandales » autour de la sécurité des voitures électriques, pas question pour Renault de prendre le moindre risque avec la ZOE. Le constructeur en a « sacrifié » une centaine lors des crash-tests.

Quelques mois avant le lancement de la commercialisation de la Renault ZOE, la marque au losange publie des photos et une vidéo d’un crash-test frontal à 64 km/h. Comme on peut le voir, la batterie située sous le châssis n’a pas été affectée par l’accident. La voiture absorbe le choc en 50 cm…

Durant ses tests, Renault indique avoir crashé 100 ZOE pour tester l’ensemble des chocs : frontaux, latéraux, etc. De quoi rassurer les personnes qui pouvaient douter de la sécurité d’un tel véhicule… en attendant de connaître la note de la ZOE à l’EuroNCAP.

Notez cet article