Voiture électrique

Avec 184 immatriculations en France en 2010, le marché du véhicule électrique pèse 0,0074% du marché total ! Si les volumes restent anecdotiques, il est intéressant d’analyser la répartition par modèles.

Ce sont huit modèles qui se partagent le marché. La Mini électrique prend la tête, suivie par la Smart. Viennent ensuite les sœurs Ion et C-zéro, puis la Fluence. Le roadster Tesla et la Think city font jeu égal, devant la iMiev qui ferme la marche de ce classement.

ModèleVolume
MINI Electrique50 voitures
Smart Fortwo Electrique34 voitures
Peugeot iOn30 voitures
Citroën C-Zero27 voitures
Renault Fluence ZE13 voitures
Tesla Roadster11 voitures
Think City11 voitures
Mitsubishi i-MiEV8 voitures

MINI Electrique (50 unités)

Avec 50 unités immatriculées, le constructeur allemand prend la tête du classement. Il s’agit des 50 véhicules destinés au test grandeur nature qu’a lancé Mini (il y en a 612 dans le monde entier), qui annonce en outre ne pas immatriculer d’autres véhicules électriques en 2011. Il faudra attendre 2012 pour voir arriver des BMW séries 1 électriques.

La Mini E electrique

SMART Fortwo Electrique (34 unités)

Là encore, il s’agit de modèles « test » avant commercialisation. L’industriel lorrain nous indique qu’il prévoit d’assembler 1500 exemplaires de la version électrique entre 2010 et 2012, dont 200 pour a France.

La Smart électrique

Peugeot iOn (30 unités)

La moitié du volume a été immatriculé par le réseau de concessionnaire qui a adhéré au programme Mu. Les prévisions de volumes pour ce modèle sont de 3500 unités en 2011 (dont 1000 pour la France), et 8000 unités en 2012 (dont 2000 pour la France).

Peugeot iOn électrique

Citroën C-Zéro (27 unités)

Le constructeur aux chevrons annonce 1800 commandes en Europe à fin 2010 pour ce modèle, et des prévisions de vente de 4000 véhicules pour 2011. Le loueur National/Citer doit percevoir 250 C zéro dès le mois prochain, et la Ville de La Rochelle, qui est en phase de remplacement de son parc de véhicules en autopartage, en attend une vingtaine.

C-ZERO Citroën

En résumé

Ce classement m’a réellement surpris, et apporte du crédit à l’expression qui dit que « ce sont ceux qui en parlent plus qui en font le moins » ;-) Plus sérieusement, les gros faiseurs que seront sans aucun doute Renault, Nissan, Chevrolet et/ou Opel en 2012 font pâle figue ou n’apparaissent pas dans ce top 8.

Les chiffres à fin 2011 seront certainement plus intéressants à analyser, même s’ils mettront – selon moi – plus en exergue des capacités de production que de vraies performances commerciales !

Source : autoactu.com