Catégories : Voiture électrique

Chevrolet Bolt : GM suspend temporairement la production

General Motors va suspendre temporairement la production de la Chevrolet Bolt sur son site américain d’Orion. Un choix discutable alors que sa version européenne, l’Opel Ampera-e, arrive au compte-goutte sur le vieux continent.

General Motors va suspendre temporairement la production de la Chevrolet Bolt sur son site américain d’Orion. Un choix discutable alors que sa version européenne, l’Opel Ampera-e, arrive au compte-goutte sur le vieux continent.

Mais qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez General Motors ? Alors que de nombreux marchés européens, dont la France, attendent avec impatience la commercialisation de l’Opel Ampera-e, le constructeur américain vient d’annoncer l’arrêt temporaire de son site d’Orion, dans le Michigan, où sont assemblées la Bolt et sa cousine européenne.

Interrogé par Reuters, le constructeur justifie son choix par les mauvaises performances de la Sonic, une citadine également assemblée à Orion et dont les ventes ont chuté de 37 % depuis le début de l’année, mais aussi par l’important stock de Chevrolet Bolt en attente de livraison. Initialement fixé à 70 jours, le stock était à 111 jours début juin et à 104 jours début juillet. Même chose chez les concessionnaires. Cité par Reuters, un revendeur de Rhode Island, sur la côte est, annonçait avoir plus de 200 Chevrolet Bolt en stock.

Il faut avouer que la voiture électrique du constructeur américain ne connait pas un grand succès aux Etats-Unis malgré ses performances. Avec 7592 exemplaires écoulés au cours des six premiers mois, elle fait à peine mieux que la Nissan Leaf qui, avec une batterie deux fois plus petite (30 VS 60 kWh), est parvenue à totaliser 7248 immatriculations au premier semestre (voir notre article). Certes, la Chevrolet Bolt n’est pas encore vendue dans tous les Etats américains – ce sera le cas à compter du mois d’août – il n’empêche que ces résultats restent assez décevants.

Quid de l’Europe ?

Entre les Etats-Unis et l’Europe, il y a clairement un déséquilibre. Alors que les stocks s’accumulent outre atlantique, l’Europe attend patiemment l’arrivée du modèle électrique à l’éclair. Premier marché à avoir ouvert les commandes, la Norvège ses clients dont certains ne seront pas livrés avant… 2019…

Quant à la France, si le lancement officiel de l’Opel Ampera-e n’a toujours pas été annoncé, l’arrêt de la production américaine risque de rallonger les délais…

0.0
00
Michaël TORREGROSSA

Passionné de technologies et d’innovations, Michaël s'intéresse aux véhicules électriques et hybrides depuis de nombreuses années. Aujourd’hui, il élargit son spectre à l’ensemble des énergies alternatives (GNV, GPL, hydrogène, éthanol etc…) et à tous les enjeux liés à la mobilité.

Lire les commentaires

  • Il serait aussi intéressant de savoir avec quel autre véhicule elle est produite car il est plus facile de faire patienter un acheteur de ve motivé qu' un autre client classique plus versatile retirer la bolt des chaines peu permettre de produire d'autres véhicules plus vendus

  • L'Europe et le Canada sont tout les deux plus soucieux de l'environnement. C'est pour cela que nous sommes prêt pour les autos électriques. Je possède deux autos électriques depuis 4 ans, une Volt et une Leaf. Je peux vous dire que le mouvement est bien commencé. Il y a 4 ans j'était un pionnier de l'auto électrique. Les concessionnaire ne fournissent pas à la demande. Il ne passse une minute sans voir la Volt circuler sur les rue de ma ville.
    GO Bolt GO.

  • Ne vous formalisez pas !
    Un « arrêt de production » ne veut pas forcément dire que les demandes aient baissé. Parfois on arrête une production parce qu’on en a trop fabriqué pour les commandes en cours. Après effectivement, les acheteurs potentiels attendent aussi de voir le vrai prix de cette TM3. C’est normal, GM aussi d’ailleurs pour pouvoir « réaligner » ses prix versus option et prévoir les volumes en conséquence. C’est tout simple, je ne vois pas pourquoi vous cherchez les poux. Attendons de voir fin Juillet avant de faire des plans sur la comète !
    §

  • Donc en gros ..On à d'un coté un stock énorme car invendu et de l'autre une aussi énorme...et GM est donc Incapable de gérer ca ???
    ils n'ont pas vu les ventes/réservation avant ?....

    c'est pas nous..c'est le marché qui veux ca !!!
    ..haaa les méchants clients... :-)

    • L'essence est beaucoup moins cher aux USA Est ce bien la peine de passer à l'électricité !?

      • La "peine" oui, est-ce rentable peut-être moins. Et si c'est pas rentable y'a moins de ricains pour acheter, à moins que ce soit un véhicule statutaire genre BMW, Audi.... ou Tesla :D

    • Les acheteurs potentiels se sont plaints que le véhicule n'est souvent pas disponible auprès de leurs concessionnaires locaux puisque GM concentre les stocks dans les «concessionnaires autorisés»

  • Von Tesla Lügnern bezahlte FAKE NEWS.
    In echter Wahrheit wird kein einziger Bolt weniger gebaut, als geplant war. Sobald die Fabrik wieder angefahren wird, wird der Bolt in höherer Taktung in der Mischproduktion gefertigt und der Produktionsrückstand wieder aufgeholt.

    • Google traduction :
      Können Sie Ihren „deutschen Text in Französisch“ von Google übersetzen.
      Es ist ganz einfach!
      §

    • Sie sind ein Fake-Francophone. Merci d'écrire dans la langue de Molière. Es gibt genug deutschsprachige Foren wo sie sich am besten ausdrücken könnten.

  • Au Québec, Canada, nous avons plus de 7 mois d'attente.
    J'ai commandé ma Bolt en décembre 2016, et je devrais la recevoir cette semaine. Nous avons une liste d'attente de plus de 2 ans.
    Envoyez-nous les inventaires ont s'occupe de çà :-)

      • Au Québec et en Ontario, la tendance est très forte pour les autos électriques. Le prix de l'essence est élevé . . .
        Chaque concessionnaire est limité a 17 Bolt EV pour l'année 2017. Plusieurs personnes attendent pour commander leur Bolt.

  • Il est possible que GM n'a pas de bateau pour importer en masse ces stocks Américains vers l'Europe. Hyundai / Kia est propriétaire de plusieurs bateaux il me semble.
    En tout cas, trop de stocks au USA et trop d'attente en Europe. Il y a clairement un mauvais choix stratégique dès le début. Des têtes vont tomber chez GM non?

    • Hum! C'est le contraire: l'ancien DG d'OPEL qui devait rester dans la boite malgré le rachat par PSA, vient de démissionner.
      Par suite semble t il de désaccord avec Tavares sur le VE: apparemment le repreneur freine des quatre fers sur l'elec.

      Et le pire, Tavares semble faire des émules Outre Atlantique.
      (Si GM était sincèrement pro-VE, au lieu de dire que "ça ne se vend pas" , idéal pour couler le produit, ils auraient pu invoquer d'autres prétextes, pas de dispo de batteries etc...)

      Clairement comme le dit @triphasé, on va revivre le film EV1

      Au secours , ils sont tous fous: en Chine et en Inde un automobiliste sur 2 dit que sa prochaine voiture sera une elec et la production de VE en Chine en Juin a dépassé 40000 exemplaires! Le rouleau compresseur est en marche

        • Aujourd'hui une intention d'achat sur deux.
          Tu vas voir ce que ça va donner d'ici quelques années mais pour nos constructeurs il sera tard...

    • Des têtes ne tombent pas pour 6000 voitures invendues... À la rigueur c'est la faute du stagiaire en charge du programme VE chez GM pour son mémoire de fin d'étude ...

Partager
Publié par
Michaël TORREGROSSA

Articles récents

Voiture électrique : un bonus réduit en 2020 ?

Relativement épargné depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, le bonus accordé aux voitures électriques pourrait être revu à la…

20 octobre 2019 11:40

Peugeot e-208 vs e-2008 : duel citadine-SUV électrique

La seconde génération de la citadine Peugeot 208 s’est convertie à l’électrique, tout comme son dérivé SUV 2008. Automobile-Propre vous…

19 octobre 2019 06:51

Une Renault Twingo électrique en 2020

La Twingo sera électrique dès l'année prochaine selon les déclarations d'un cadre de Renault au média britannique Autocar.

18 octobre 2019 17:54

Ford Kuga hybride rechargeable : prix et équipements en détails

Décliné en cinq niveaux de finitions, le Ford Kuga hybride rechargeable débute à partir de 38.600 €.

18 octobre 2019 09:30

Mobilité électrique : Au Mans, le circuit inspire 4 startups

Si la journée XMobility, dont la 2e édition était programmée le 8 octobre dernier, a vu le jour au Mans,…

17 octobre 2019 15:54

Expert, Jumpy, Vivaro : les fourgons électriques PSA pour 2020

Les utilitaires compacts Peugeot, Citroën et Opel auront leur version électrique en 2020, a confirmé le groupe français. La boucle…

17 octobre 2019 13:43

Ce site utilise les cookies.