En soutien au plan « 100 000 bornes » du gouvernement, Carrefour va déployer plus de 2 000 points de charge dans ses magasins d’ici 2023. Un projet de 138 millions porté par l’opérateur néerlandais Allego et ses partenaires. 

Longtemps timide sur le sujet des infrastructures, la grande distribution accélère. Alors que Leclerc actait fin 2020 la mise en place de 10 000 points de charge supplémentaires dans ses magasins d’ici à 2025, Carrefour lui emboîte le pas dans le cadre d’un partenariat conclu avec Allego. Officialisé en mars dernier, celui-ci vient de franchir une nouvelle étape avec la finalisation du tour de table financier destiné à lancer le projet.

Avec ses partenaires Spartan et Meridiam, Allego va investir 138 millions d’euros pour déployer d’ici 2023 plus de 200 stations de recharge sur les parkings des hypermarchés Carrefour. Au total, plus de 2 000 points de charge seront installés.

Charge AC et DC

Conçues comme de véritables hubs de recharge, les stations que prévoit de déployer Allego dans les magasins Carrefour proposeront différents types de recharge. Est ainsi prévue de la charge AC jusqu’à 22 kW et de la charge rapide DC avec des niveaux de puissance variant de 75 à 300 kW. Un service gratuit à destination des petits véhicules comme les vélos ou les trottinettes sera aussi proposé.

Compte tenu des chiffres annoncés par les deux partenaires, chaque station devrait comporter environ 10 points de charge. La configuration sera donc similaire aux stations déjà déployées par Allego dans une demi-douzaine d’enseignes du groupe Casino.

Côté tarif, l’entreprise néerlandaise ne donne pas d’information à ce stade. On sait toutefois qu’Allego gardera la main sur l’exploitation du réseau. De quoi laisser présager des tarifs similaires à ceux pratiqués chez Casino où la charge est facturée en kWh. Frais d’itinérance inclus, Chargemap annonce un prix de 0,275 €/kWh en charge AC 22 kW et de 0,495 €/kWh pour les bornes rapides DC. Plutôt correct !