Traverser le Pôle Sud avec un Hummer électrique à prolongateur d’autonomie, tel est l’objectif du projet californien « Zero South » qui devrait tenter l’aventure dès la fin de l’année.

Venturi, qui travaille toujours au développement de son véhicule électrique polaire Antarctica, n’est pas le seul à s’intéresser à l’utilisation de véhicules électriques en Antarctique. En Californie, l’équipe du projet « Zero South » a développé une version électrique du Hummer doté d’un prolongateur d’autonomie fonctionnant à l’aide de biocarburant.

Monté sur chenilles et capable d’embarquer deux passagers, le véhicule a un look carrément imposant. Sur le plan technique, il est animé par deux moteurs électriques UQM de 150 kW associés à un « range extender » de 160 kW. Similaire à celle d’une Leaf, la batterie dispose d’une capacité de 24 kWh. Limité à 70 km/h, le véhicule dispose d’une autonomie électrique de 50 kilomètres environ portée à 1000 km avec l’usage du « range extender ».

Lancement de l’expédition en décembre

hummer_electrique_traverseeSi l’Antarctica de Venturi se limite à des expéditions scientifiques « très courtes », le projet « Zero South » vise des traversées beaucoup plus longues et souhaite pouvoir relier Union Camp au Pôle Sud, soit environ 1930 kilomètres.

Publicité


L’expédition devrait être lancée dans le courant du mois de décembre et devrait correspondre avec la célébration du centenaire de l’expédition de Sir Ernest Shackleton, l’une des figures emblématiques de l’exploration polaire…

Publicité