Préparant sa grande offensive sur le segment de l’électrique, le groupe Volkswagen poursuit sa restructuration et annonce la production du futur Combi électrique dans son usine allemande de Emden à compter de 2022.

Alors qu’il débutera fin 2019 la production de la première voiture électrique de la famille I.D à Zwickau, le géant teuton annonce la conversion de deux nouvelles usines allemandes à l’électrique d’ici à 2022. L’usine d’Emden sera consacrée à la fabrication de compactes et de berlines électriques issues de différentes marques du groupe tandis que celle de Hanovre se spécialisera dans la production de l’I.D Buzz, le futur Combi électrique.

Basé sur la plateforme MEB XL, le Volkswagen I.D Buzz a été dévoilé début 2017 lors du salon de Détroit. Entrainé par deux moteurs électriques de 150 kW, il intègre une batterie de 111 kWh autorisant jusqu’à 600 kilomètres d’autonomie. Des caractéristiques qui seront sans doute modifiées d’ici à la sortie du modèle, prévue en 2022.



Au cours des cinq prochaines années, le groupe Volkswagen compte investir près de 44 milliards d’euros dans l’électro-mobilité, la conduite autonome, les services innovants et la digitalisation de ses usines. Un plan qui doit conduire à une capacité de production mondiale d’un million de véhicules électriques par an d’ici à 2025