Sans reconduire l’électrique remplacé par l’ID.3, la nouvelle VW Golf se décline en deux versions hybrides rechargeables eHybrid et GTE à partir de 40.710 €.

Avant le développement de la plateforme électrique MEB et de la première voiture ID.3, Volkswagen comptait sur sa Golf. Entre 2013 et 2020, l’e-Golf a rempli son rôle, mais la nouvelle et septième génération n’opère qu’en hybride rechargeable.

La gamme se compose désormais de deux variantes. La première eHybrid développe 204 chevaux – comme l’ancienne GTE – tandis que la seconde, la nouvelle GTE, revendique 245 chevaux. Toutes deux communiquent sur 60 km en électrique, via une batterie 13 kWh.

Dès 40.710 euros, hors bonus

Soulagement : le prix d’accès ne s’envole pas. L’ancienne Golf GTE proposait 40.500 € de base, et Volkswagen pratique ici 40.710 € sur la Golf eHybrid en unique finition. La nouvelle Golf GTE 245 ch affiche 45.665 €. Les deux modèles offrent les câbles Type 2, et une carte e-Pass avec 50 € de crédit recharge.



L’équipement de série est pléthorique, l’eHybrid adoptant la finition Style. Elle inclut entre autres feux LED, clim auto 3 zones, compteurs numériques, régulateur de vitesse adaptatif, ainsi qu’un système infodivertissement « Discover Media » à écran 10 pouces. La GTE y ajoute des boucliers spécifiques, becquet arrière, sièges et volant sport, accès sans clé ou le système « Discover Pro ».

Avec ces tarifs sous 50.000 euros, la Golf eHybrid et GTE reçoivent aussi le bonus écologique national sans condition de reprise. Il est actuellement de 2.000 € jusqu’au 31 décembre 2020, et diminuera à 1.000 € en 2021.