Le site de Volkswagen à Salzgitter.

Pour accompagner le développement de sa gamme « ID » composée de quatre véhicules électriques, Volkswagen va investir un milliard d'euros dans sa propre usine de batteries.

A Salzgitter en Allemagne, une gigafactory façon Volkswagen pourrait bientôt voir le jour. Si le constructeur obtient des soutiens politiques et économiques, il y construira une usine afin de fabriquer les cellules qui composent les batteries de ses voitures électriques. Le conseil d’administration de Volkswagen a annoncé le déblocage d’un milliard d’euros à cette fin. Les travaux pourraient démarrer au début de l’année 2020 et s’étaler sur une durée d’ « au moins trois ans ».

Le constructeur explique que l’implantation de son usine à Salzgitter dépendra de « conditions cadres fiscales compétitives et d’un prix attractif de l’énergie ». S’il continue de se fournir auprès de ses partenaires asiatiques comme SKI, LG Chem et CATL, Volkswagen entend gagner en indépendance. Il s’implique notamment dans un des projets européens de super-usine de batterie avec le suédois Nothvolt. Le groupe allemand prévoit également de lancer une usine de batteries à semi-conducteurs en Europe avec son partenaire QuantumScape. Une technologie qui permettrait à ses batteries d’atteindre une densité énergétique supérieure à 1000 Wh/kg.

Volkswagen débloque un milliard d’euros pour son usine de batteries
4.4 (88.24%) 17 votes