Volkswagen mise sur l’électrique pour tourner la page du dieselgate

Cherchant à faire oublier le scandale du diesel, Volkswagen compte taper fort sur l’électrique au Mondial de Paris où il révèlera un concept inédit. Quelques images de la présentation du constructeur ont fuité sur la toile.

Un petit SUV de la taille d’une Golf

Le patron de la marque l’avait déjà annoncé, le futur modèle présenté à Paris sera une compacte de la taille d’une Golf mais avec une habitabilité plus importante. Celui-ci reposera sur la plateforme MEB spécifiquement conçue pour les véhicules « zéro-émissions » du constructeur et qui pourrait également intégrer d’autres marques du groupe.

Dans le visuel ci-dessous, le constructeur montre un véhicule encore masqué et placé au même niveau que de deux de ses best-sellers : la Coccinelle et la Golf. Le véhicule a l’air haut perché ce qui pourrait préfigurer l’arrivée d’un petit crossover électrique chez le constructeur allemand.

volkswagen-voiture-electrique-mondial

Publicité


Autonomie supérieure à la Model 3

Alors que le succès insolent de Tesla agace tous les acteurs automobiles historiques, le graphique ci-dessous annonce clairement les ambitions du groupe allemand : faire mieux que le constructeur californien.

Avec 400 à 600 kilomètres d’autonomie annoncée, la future voiture électrique de Volkswagen n’hésite pas à jouer la comparaison avec le Model X et la Model 3 de Tesla pour montrer qu’il est capable de faire mieux.

vw-tesla-graph

Objectif de Volkswagen : faire mieux que Tesla en termes d’autonomie !

L’enjeu de la recharge

Pour vraiment mieux, Volkswagen devra également démontrer que sa voiture électrique est en mesure de se recharger partout mais aussi rapidement avec des standards qui devront aller au-delà de l’actuel 50 kW.

Sur la partie infrastructures, Tesla a déjà plusieurs années d’avance grâce à son propre réseau de superchargeurs. On sait que les allemands travaillent de concert pour proposer du Combo en 150 kW mais qu’en est-il du développement même du réseau ? Sera-t-il porté par l’industrie automobile ou sera-t-il laissé aux mains d’acteurs publics et privés avec le succès mitigé qu’on connait ? C’est une question essentielle à laquelle le constructeur devra répondre.

Pas avant 2019-2020

Si Volkswagen pourra sans doute se vanter d’une autonomie supérieure aux modèles de Tesla lors de la présentation de son concept dans 15 jours à Paris, la commercialisation du modèle de série n’est pas attendue avant 2019-2020.

Trois à quatre ans qui laissent largement le temps à Tesla de peaufiner ses modèles et sa stratégie.

Publicité