Power Swap Station 2.0 Nio

La nouvelle génération des Power Swap Stations du constructeur chinois est capable de remplacer jusqu’à 312 batteries de voitures électriques par jour.

Inaugurée hier, jeudi 15 avril 2021, la nouvelle infrastructure de Nio est installée dans la station-service Sinopec de Chaoying. Une ouverture d’autant plus symbolique qu’elle porte le premier fruit d’un partenariat. Celui entre le constructeur chinois et Sinopec. Le pétrolier va ainsi accueillir les Power Swap Stations 2.0 Nio dans ses établissements délivrant du carburant.

Le processus d’échange des batteries est entièrement automatisé. Le conducteur n’a qu’un clic à effectuer pour le mettre en route, et peut rester dans son véhicule.

L’engin se dirige de lui-même dans la station. Lorsqu’il est arrivé sur la plateforme, des mécanismes échangent le pack vidé contre un régénéré quelques heures plus tôt. La voiture électrique ressort ensuite par elle-même du stand.



Ce ballet est orchestré grâce à 239 capteurs. Mais aussi à l’aide de 4 systèmes de cloud computing collaboratifs pour la reconnaissance visuelle.

La « Power Swap Station 2.0 est la première station d’échange de batterie produite en série au monde qui permet au véhicule de manœuvrer automatiquement » à l’intérieur, assure Nio.

Sinopec envisage de déployer en une poignée d’années 5 000 stations de recharge et d’échange de batteries.

Toutefois, le partenariat se veut plus global. Déjà en permettant l’ouverture de nouveaux points de vente pour les voitures électriques Nio. Ensuite en faisant la promotion de la location des batteries pour le constructeur.

Les 2 entreprises vont également mener ensemble des recherches technologiques. Aussi bien pour développer du nouveau matériel, que pour l’intelligence artificielle embarquée dans les véhicules.

Avis de l'auteur

La réussite de Nio dans l’échange des batteries déroute sans doute ceux qui pensent que le modèle n’est pas viable. En particulier au niveau économique.

Le constructeur a pourtant dépassé le cap des 2 millions de packs lithium-ion remplacés dans ses stations dédiées.

Les taxis plébiscitent ce système qui permet de retrouver plusieurs centaines de kilomètres d’autonomie en seulement quelques minutes.

Nio propose aussi pour ses voitures électriques la location des batteries. La peur de recevoir un pack diminué quand on vient d’acheter une voiture Nio neuve est ainsi éliminée. A-t-elle seulement raison d’être quand une mauvaise batterie ne serait de toute façon pas conservée très longtemps sur sa voiture ?