xpeng g9

Essayer Voiture électrique : le chinois Xpeng va étendre sa présence en Europe ?

Configurez votre véhicule Voiture électrique : le chinois Xpeng va étendre sa présence en Europe ou demandez un essai gratuitement.

Arrivé sur le Vieux Continent par la Norvège, le spécialiste chinois de la voiture électrique investira trois nouveaux marchés européens en 2022.

Xpeng poursuit sa conquête du marché européen. Arrivé fin 2020 en Norvège avec son SUV électrique G3 puis en octobre avec sa berline P7, le constructeur chinois passe à la vitesse supérieure. Dans une interview accordée à la chaîne CNBC, le patron de la marque, Brian Gu, a annoncé que Xpeng allait investir trois nouveaux marchés européens en 2022.

Concentrant son offensive sur les marchés nordiques, le constructeur arrivera en Suède et au Danemark, mais aussi aux Pays-Bas qui disposent de l’un des taux d’électrification les plus forts d’Europe. Une stratégie par étapes qui permet au constructeur de s’installer progressivement dans le paysage européen.

De grosses ambitions à l’export

Pure-player de l’électrique, Xpeng a déjà écoulé plus de 100 000 voitures depuis son lancement, il y a 6 ans. Si les livraisons sont aujourd’hui principalement concentrées en Chine, la marque mise énormément sur son développement à l’export. « En tant qu’entreprise concentrée sur les opportunités mondiales, nous voulons à terme équilibrer nos livraisons – la moitié en Chine et l’autre moitié en dehors », a précisé Brian Gu.

Une ambition mondiale portée par une gamme de plus en plus étoffée. Outre son SUV G3 et sa grande berline P7, la marque a récemment lancé la P5 et le G9, deux modèles compacts particulièrement adaptés aux attentes du marché européen.