Essayer Voiture électrique : la prime de 6 000 € va être prolongée ?

Configurez votre véhicule Voiture électrique : la prime de 6 000 € va être prolongée ou demandez un essai gratuitement.

Le gouvernement va repousser la baisse du bonus écologique qui devait intervenir en fin d’année. Les acheteurs de voitures électrifiées gagnent six mois avant la baisse suivante.

La transition écologique passe par la voiture électrique, et le gouvernement en est conscient. Parmi les nombreux investissements consentis, celui du bonus écologique est ainsi colossal.

Il y a encore quelques mois, cette aide pouvait grimper jusqu’à 7 000 € pour un particulier pour l’achat d’une voiture électrique neuve de moins de 45 000 €. Rabaissée à 6 000 euros au 1er juillet, elle devait perdre encore 1 000 euros au 1er janvier 2022. Finalement, le gouvernement a décidé de prolonger le bonus écologique à 6 000 euros pour au moins six mois. C’est Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, qui l’a ainsi confirmé sur le plateau de BFM TV.

« Le coût de la transition écologique sera vertigineux », a déclaré le ministre. « Les investissements pour électrifier le pays, pour changer nos usages, pour réduire les émissions de CO2, vont se chiffrer en dizaines de milliards d’euros. Quand on verse une prime pour l’achat d’un véhicule électrique, on accompagne le consommateur vers le véhicule électrique. »

« Cette prime était de 7 000 euros, puis 6 000 euros depuis cet été et nous la maintiendrons à 6 000 euros en janvier. On ne la baissera pas, le Premier ministre a pris la décision. C’est une très bonne chose, car on continue à soutenir les ménages pour les accompagner dans la transition écologique ».

Les modèles hybrides rechargeables, dont la prime actuelle de 1 000 € devait être arrêtée au 1er janvier 2022, devraient aussi être concernés. Des informations que le gouvernement devrait préciser le 26 octobre prochain à l’occasion de la journée de la filière auto organisée par la (PFA).

Mise à jour 22.10.2021 : Ministre de la Transition énergétique, Barbara Pompili a confirmé à FranceInfo que la prime à la conversion serait également reconduite. Conditionnée à la mise à la casse d’un vieux véhicule essence ou diesel, cette aide complémentaire au bonus peut aller jusqu’à 5 000 €.

Particulier Professionnel
Prix < 45 000 € 6 000 € 4 000 €
Prix entre 45 000 et 60 000 € 2 000 € 2 000 €
Prix > 60 000 euros 0 € 0 €
Prix > 60 000 euros (hydrogène) 2 000 € 2 000 €