Robot Charge Continental Volterio

Essayer Voiture électrique : Continental se lance dans la charge autonome ?

Configurez votre véhicule Voiture électrique : Continental se lance dans la charge autonome ou demandez un essai gratuitement.

L’équipementier allemand Continental a présenté, en partenariat avec la start-up autrichienne Volterio, un robot de charge. Un dispositif qui s’installe au sol et facilite la charge. À domicile dans un premier temps.

La solution de charge par induction a souvent été présentée par des constructeurs ou équipementiers pour faciliter la recharge des véhicules électriques. Mais la solution s’avère au final peu pratique : puissance assez faible, sensibilité au positionnement du véhicule… Elle n’a d’ailleurs été que très peu déployée.

Continental propose aujourd’hui un nouveau dispositif, mis au point avec la start-up autrichienne Volteria. Mais s’il se pose au sol et comporte aussi une unité greffée sur le véhicule, il ne s’agit pas d’une charge par induction, mais bien d’un robot de charge avec lien physique. Le connecteur au sol va aller se brancher automatiquement à un second connecteur, placé sous le véhicule. Ce dernier est mobile, ce qui permet un stationnement approximatif, avec une marge de 30 cm environ. En outre, le connecteur conique permet un branchement sans tenir compte de l’angle du véhicule. Les deux unités communiquent entre elles via un protocole sans fil haut débit pour le positionnement.

Mise en production en 2024

Les premiers exemplaires de présérie sont prévus cette année, et Continental envisage une production en plus grand volume en 2024. Les particuliers seront la première cible, avec une installation au sol. Par la suite, l’installation dans des parkings ouverts au public ou des stations de charge est envisagée, même si le besoin d’installer un connecteur sur le véhicule semble être surtout adapté aux flottes.

Question de charge, sont prévues à la fois des versions 22 kW en courant alternatif ou 50 kW en courant continu.